Me revoici avec un nouvel article sur mon voyage au Japon fait au début de l’année 2020.

SI vous n’avez pas encore lu mes précédents articles n’hésitez pas à y jeter un oeil pour être totalement immergé avec nous dans ce voyage. Je vous ai d’abord parlé de nos préparatifs pour partir puis de notre voyage en lui-même.
Place ici à notre toute première journée au Japon ! 

Cette première nuit dans notre logement a été vraiment très bonne. Le logement est calme et malgré le fait que nous sommes relativement proche du centre ville, aucun bruit à signaler durant la nuit.
Notre seule petite difficulté a été de régler le chauffage. Nous avons fait comme nous avons pu mais la température n’était pas idéale pour tous. Un peu trop chaud. Ce n’est que quelques jours plus tard que notre super Chacha arrivera à maîtriser l’engin ! 

Après cette nuit réparatrice, nous nous levons donc avec enthousiasme pour attaquer notre première journée. Nous avons pris notre fameux petit déjeuner de céréales et c’est parti pour la station de train qui se trouve à seulement quelques minutes de marche de notre logement. 

Mais où allons nous pour cette première journée ? Lors de notre préparation de voyage, nous étions tous d’accord pour visiter en tout premier Shibuya. Un quartier mythique pour tout fan du Japon ! 

Nous partons vers 10h30 et trouvons facilement notre gare, même si on va découvrir très vite que nous avons une entrée encore plus proche. Pas grave, cette première nous permet de faire une photo avec la mascotte du quartier d’Ikebukuro : la chouette ! 

Grâce à notre application Rome2Rio, nous savons quelle ligne nous devons prendre et c’est vraiment très facile de se repérer dans la gare. Dans toutes les gares d’ailleurs !

A cette heure, le train est un peu rempli (selon nous) mais c’est une première immersion qui nous convient parfaitement. Nous observons tout et tout le monde ! 

Nous arrivons rapidement à destination, Shibuya est situé à seulement 13 minutes de train. 

En sortant de la station (attention la gare est très grande, la plus grande du Japon d’ailleurs, ne vous trompez pas de sortie ! Pour être au coeur de Shibuya, nous prenons la sortie de la statue Hachiko) on en prend plein les yeux ! C’est mythique, comme dans nos rêves ! La place en sortant de la gare nous paraît immense, les bâtiments sont gigantesques, il y a des écrans, de la musiques, des publicités partout, … On ne sait plus où regarder et nous passons un bon moment à prendre en photo, en vidéo et à observer tout simplement cet endroit que nous avons tant imaginé. 

Notre premier crochet se fait à la fameuse statue d’Hachiko, ce fidèle petit chien qui a attendu son maître pendant 10 ans à la gare de Shibuya, après la mort de ce dernier. Cette statue est très célèbre et c’est un point de rendez-vous que nous ne pouvions pas manquer. Il y a un peu la queue pour faire une photo souvenir mais cela vaut la peine d’attendre, et en même temps, je crois pas que l’on ai attendu plus de 10 minutes. 

Après cela, nous nous dirigeons vers le fameux crossing de Shibuya. Vous savez, on le voit souvent que ce soit dans les manga ou même sur n’importe quelle photo lorsque l’on parle de Shibuya. Il est très connu notamment pour ses passages piétons zébrés dont l’un en diagonale traverse le centre du carrefour. C’est le carrefour le plus fréquenté au monde et avec ses innombrables publicités, il est comparable à Time Square de New York. Bref, vous l’aurez compris, c’est un endroit incontournable.

Nous continuons notre chemin jusqu’à la fameuse Tour 109. Elle est également très connue et c’est un point de rencontre pour les jeunes Tokyoïtes. 

En parcourant les rues, c’est encore un festival de découvertes avec des figurines grandeur nature, mais aussi des petites rues plus calmes où il y a toujours quelque chose à observer. 

Et puis, nous allons rencontrer un de nos magasins préférés ! Celui où se perdre est beaucoup trop facile ! Mega Don Quijote (de tous les Don Quijote que l’on a fait, c’est de loin le meilleur ! Il est vraiment très agréable et très grand avec de la place entre les rayons).

En entrant dans ce magasin, nous ne savions pas encore ce qui allait nous arriver ! C’est un lieu de perdition, je vous dit ! Nous y sommes restés 3 heures ! C’est un magasin où l’on trouve de tout : nourriture, souvenirs, peluche, jeux, vêtements, produits technologiques, … Bref tout tout tout ! Impossible de ressortir les mains vides ! 

Je vous laisse plutôt juger avec ces photos prises à l’intérieur ! 

Après cela, autant vous dire que nous avions bien faim ! Nous nous sommes mis en quête d’un restaurant qui plairait à tout le monde. Je ne vous cache pas que cela ne fut pas une mince affaire. C’est assez difficile de trouver quelque chose pour manger. Il y a plusieurs raisons à cela. A midi, il y a beaucoup de monde forcément et les restaurants sont très souvent tout petits. Alors lorsque l’on est à quatre, ça réduit un peu les choses. Sinon, nous pouvions faire la queue comme les Japonais, mais les Français ne sont pas très bons à cela. Autre chose, nous ne mangeons que la viande halal, du coup, cela réduit fortement nos possibilités. Les restaurants proposent très très souvent des menus avec viande ou porc. Mais nous ne perdons pas espoir et finissons par trouver un très chouette petit restaurant typiquement japonais.
Le menu est simple et plutôt réduit mais nous trouvons notre bonheur ! Pour ma part je prend un assortiment de choses frits (j’adore ça). Pour le prix, j’ai payé 1000 yen ce repas soit environ 8,65 euros. Pour ma part, je trouve ce prixt très très honnête. C’était un très bon repas, complet, qui nous a permis de gouter de nouvelles choses ! De plus, je mange plutôt beaucoup (chut !) et j’étais rassasiée ! 😉 

Ce plat est accompagné d’une soupe (à quoi… aucune idée), des sortes d’algues vertes et de riz blanc. Attention aussi à la boisson, on nous a directement servi une sorte de thé macha pour accompagner notre repas. Il faut donc demander de l’eau. 

Après avoir bien mangé, nous nous mettons en quête du Nintendo Store, ouvert il y a peu à Shibuya. Là encore, notre chemin nous permet de faire de jolies découvertes parfois plutôt surprenantes et atypiques pour nous, en tant que touristes.

Arrivés au bâtiment où se trouve le Nintendo Store, nous montons directement à l’étage qui nous intéresse. On constate qu’ici c’est l’empire du mal pour les geeks. On retrouve les boutiques côte à côte de Nintendo Store, Pokemon, Capcom, … On croise aussi One Piece et Dragon Ball. Autant vous dire qu’ici ça a été dur de résister ! J’ai acheté pas mal de petites choses pour mes garçons chez Nintendo Store (forcément) mais j’aurai voulu prendre encore plein plein de choses, notamment de la vaisselle, et plein de petits goodies ! Mais bon, il fallait bien faire des choix !

Nous ressortons de là, à la fois satisfaits et frustrés ! Ah ah ! 

Nous continuons notre route vers Yoyogi park, un très grand parc situé tout près d’Harajuku. Bien sûr nous faisons tout cela à pied. 

Je ne vous cache pas qu’en cette saison, et en cette fin de journée, il n’y a pas grand chose à voir au parc. Mais au printemps, ça doit être sublime ! Du coup, Nous avons juste fait un petit arrêt pour nous reposer un peu et consommer nos boissons prises dans un distributeur, pour la toute première fois. Nous avons testé des choses étonnantes et notamment une boisson chaude au miel et citron que j’ai adoré. C’est parfait lorsque vous avez un peu froid ou un petit mal de gorge. De plus, la boisson est en bouteille (très pratique) et à température parfaite. 

Nous continuons vite notre marche vers Harajuku parce que mine de rien, la nuit commence à tomber. Harajuku est un quartier de Shibuya connu pour sa mode excentrique et décalée.

Il n’est pas rare de croiser ici des jeunes au look déjanté, des lolitas, ou encore des cosplayers. On retrouve beaucoup de magasins de vêtements parfaits pour les adeptes du genre, et notamment pour les groupes de visual kei qui viennent s’approvisionner ici. 

Je vous laisse apprécier ces photos ! 

Et puis, finalement, on commence à fatiguer vers 18h 18h30, il est temps de faire une pause, et nous décidons de nous rendre au Monster Kawaii Café. Nous voulions à tout prix faire un de ces cafés à thème. Certains me diront que c’est purement touristique, mais qu’importe, nous n’allons pas refaire ça souvent dans nos vies ! Alors finalement est ce que ça vaut le coup ? Et bien je peux vous répondre par un grand OUI ! On a tous adoré ! 

Avant de vous présenter tout cela, il y a quelques modalités à connaître. Il faut payer l’entrée (je ne me souviens plus du prix exact mais je sais que pour moi, j’ai payé, menu + boisson + entrée 2280 Yen soit environ 20 euros, pour l’expérience c’est donné !) et il est obligatoire également de consommer au moins une boisson et quelque chose à manger. Le temps sur place est limité à 1h30. Petite précision aussi, il me semble que le soir, le lieu se réserve plus à des adultes ! Renseignez-vous avant 😉
Les portes passées, on entre dans un tout autre monde. Il y a de la musique, des couleurs, des filles déguisées, une ambiance folle ! Je n’avais jamais vu ça ! Je vous avoue j’ai un petit peu eu peur que l’ambiance soit trop fatigante avec trop de bruit, mais finalement pas du tout ! Nous sommes installés du côté et nous passons directement à l’étude de la carte ! La carte n’est pas très longue mais il y a plein de choses étonnantes à goûter ! 

Je vous laisse apprécier nos menus et boissons en photos ! 

Nous assistons également à un petit spectacle qui met dans l’ambiance ! Un show comme vous n’en avez jamais vu ! On se prend direct au jeu ! 

Personnellement, je ne pouvais pas passer mon tour pour la visite des toilettes. Je me dis que ce genre de lieu doit mettre le paquet jusqu’au bout, dans les moindre détails et donc dans les toilettes ! Et que vous dire ! Je ne suis pas déçue encore une fois ! Un vrai spot instagramable ! 

En sortant d’ici, il commence à se faire tard et les magasins ne vont pas tarder à fermer. Petit détour tout de même par la boutique de Line Friends où la déco est juste trop cute !

En rentrant, nous allons découvrir ce qu’est vraiment un train bondé ! Il y avait un monde fou ! Nous avons attendu au moins trois trains avant de finalement tenter de monter dans l’un d’eux !
Mais en sortant … Comment vous dire, je n’ai jamais vécu ça ! Je me suis littéralement fait entraîner par la foule. Les paroles de la chanson d’Edith Piaf prennent tout leur sens ! Impossible de m’arrêter et d’attendre mes amis. On se fait tous emporter, on ne peut que suivre le mouvement. Franchement c’est incroyable ! Une sensation que je n’avais jamais ressentie avant ! Bon quelques mètres plus loin, dans les escaliers je finis par réussir à m’arrêter et malgré la foule, nous nous retrouvons tous les quatre ! 

Cette première journée fut incroyable, à la hauteur de nos espérances et nous nous couchons avec des souvenirs plein la tête et un mal de pieds naissants ! Ah ah je peux vous dire qu’on en a marché des kilomètres ! Mais nous sommes juste heureux de pouvoir vivre tout cela ! 

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de nos aventures ! 

Note : Je remercie Chacha de Tamtokki pour me laisser utiliser certaines de ses photos pour compléter les articles de ce voyage 😉

Author

Laisser un Commentaire