Une mere comment ca aime - DLMJ - Les lectures de LiyahUne mère comment ça aime ?, Susie Morgenstern et Jacques Azam, 
De La Martinière Jeunesse, Plus d’Oxygène, 2014, 8,90 euros, 
Documentaire jeunesse dès 12 ans
note_4

Résumé : Elle est là à 3 heures du matin quand ton front est brûlant et que tu as mal partout. Elle sait être présente quand tu as du chagrin. Dans un moment de panique, tu prononces «Maman !», synonyme de «Au secours !». Mais c’est aussi la championne pour t’énerver ou te harceler sur des détails insignifiants.

Car une mère est une entreprise qui marche vingt-quatre heures par jour pour une durée indéterminée et dont le seul produit est… toi ! Son moteur interne ne fonctionne ni à l’électricité ni au pétrole. Elle utilise trois carburants : le souci et la culpabilité, et aussi cette notion indéfinie qu’on appelle l’amour.

MAIS AU FOND, CONNAIS-TU VRAIMENT TA MÈRE ? GRÂCE À CE LIVRE, QUI DRESSE UN PORTRAIT DE TOUTES LES MAMANS, TU AURAS LES CLÉS EN MAIN POUR MIEUX COMPRENDRE CELLE QUI T’A DONNÉ LA VIE…

Mon avis : Voici un livre qui ne pouvait que m’intriguer. Chacun possède une relation particulière avec sa mère. Elle peut-être fusionnelle, il peut y avoir de la distance, voir parfois même des tensions, mais nous avons qu’une seule mère. C’est elle qui nous a donné la vie et qui nous à élevé dans ce monde. Alors effectivement nous lui devons beaucoup. Nous lui devons tout.

Bien souvent on s’en aperçoit de cela, lorsque nous-même devenons parents, et c’est encore plus vrai lorsqu’une fille devient mère.
A l’adolescence, les conflits peuvent se multiplier. Parents et enfants restent camper sur leurs positions. Le dialogue peut-être rompu.
Les ados sont dans leur monde et se sentent incompris par leur mère. Cette mère trop envahissante, cette mère démodée, cette mère extravagante, cette mère trop démonstrative, …
Les mères quand à elles, font ce qu’elles peuvent pour toujours être présents pour leurs enfants. Souvent, elles n’ont pas eu le temps de les voir grandir, et gardent en elles l’image de ce petit garçon sur son tricycle, ou cette petite fille avec ses couettes qui aimait tant être dans les bras de maman.
Les temps ont bien changé et ce n’est pas facile à l’accepter pour une mère. Dur d’être relayée au second plan, derrière les copains et les copines.
Malgré tout, même si des deux côtés ce n’est pas évident, il est essentiel de faire des compromis, d’accepter l’un et l’autre tel qu’il est.

Ce petit livre est là pour apaiser les tensions. Il se destine aux adolescents et l’auteur y parle des mères avec leurs qualités et leurs défauts. Il n’y a pas de moral, pas d’ordre : Tu dois aimer ta mère, c’est comme ça ! Non, l’auteur essaie plutôt de montrer aux ados que leur mère les aime avant toute chose. S’il y en a bien des différentes, finalement elles sont toutes pareilles. Il n’existe pas de mère parfaite, alors autant apprendre à comprendre et à aimer la sienne.
En tout cas, j’ai trouvé cela vraiment bien fait. C’est un livre vraiment très agréable à lire, et j’ose espérer qu’il portera ses fruits pour le plus grand nombre de lecteurs.

A chaque début de chapitre, il y a un petit témoignage. Je ne sais pas si ceux-ci sont réels mais ils peuvent bien retranscrire les émotions des ados et ce qu’eux-même ressentent.

Une mere comment ca aime 1 - DLMJ - Les lectures de Liyah

Le livre est illustré à chaque page. Alors je dois bien vous avouer, que je ne suis pas vraiment fan du coup de crayon. C’est assez grossier. Mais en revanche, j’ai apprécié la mise en page, les touches de couleurs, … C’est très agréable et ça rend le livre d’autant plus beau et agréable à lire.

Une mere comment ca aime 2 - DLMJ - Les lectures de Liyah

Un livre vraiment sympathique. Je le recommande aux ados qui sont en conflit avec leur mère par exemple, ou tout simplement si parfois elle peut se montrer un peu agaçante. A découvrir !

Author

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article avec photos!
    Je cherchais désespérément un aperçu de quelques pages avant d’offrir ce livre à ma fille, afin d’être certaine que cela lui plairait…
    Bonne continuation.
    Alexandra

Laisser un Commentaire