Le Crafougna - Didier - Les lectures de Liyah
Le Crafougna, Stéphane Servant et Anne Montel,
Didier Jeunesse, 2012, 12,90 euros,
Album jeunesse dès 5 ans

Résumé : « Un dimanche soir, le Crafougna est entré sans bruit dans notre maison… » Ainsi débute l’histoire du Crafougna, cette énorme bête velue qui décide soudainement de s’installer avec une famille. Successivement, tous les membres de la famille vont alors « crafougner » : le petit déjeuner ne sera pas préparé, papa crafougera dans son lit, encore en pyjama, la grande sœur ne voudra pas jouer dans le jardin, le Crafougna la retenant en otage devant la TV… Seul le héros de l’histoire ne se laisse pas faire ! Il va falloir sortir toute cette petite famille de sa crafougnerie aigüe, et pour cela, employer les grands moyens !

Pandore en pense quoi ? Vous vous demandez sûrement qu’est ce que c’est ce Crafougna ? Rassurez-vous, je me suis posée la même question. Ce titre m’a attiré, et il me fallait percer ce mystère. C’est donc sans aucun à priori que j’ai lu cet album, découvrant au fil des pages cette étrange bête poilue.

Il semblerait que ce monstre aime squatter les esprits des personnes qui ont la tendance à se laisser un peu trop aller devant la télévision, au point d’en oublier le quotidien.
C’est ainsi qu’on va suivre l’histoire d’une famille, qui pourrait être la famille de n’importe quel lecteur. Le père, la mère et la soeur, se font avoir par le crafougna, seul, le jeune garçon de la famille refuse de sombrer dans cet état, qui rend décidément les gens bien tristes et gris.

Cet album aborde avec humour et tendresse des thèmes rarement abordés pour les jeunes, mais qui sont pourtant importants. Ainsi, l’ennui, l’abrutissement et le repliement sur sois seront passés à la loupe, et croyez-moi, vu de l’extérieur, ça ne donne vraiment pas envie. On sent cette famille triste et morne face au Crafougna qui a conquis chaque minute de leur vie. Plus rien ne compte pour eux, pas même la famille.

Le Crafougna 1 - Didier - Les lectures de Liyah

Avec une telle histoire, on peut espérer que les plus jeunes lecteurs comprendront que la télévision n’est pas un passe temps dont il faut abuser, au risque de passer à côté de beaucoup de choses qui sont essentielles. Il y a beaucoup d’autres moyens intéressants, constructifs et basés autour du partage pour rompre l’ennui.

C’est avec beaucoup d’humour que l’auteur arrive à passer ce message.
Les illustrations apportent également une touche d’originalité et d’humour. Le crafougna est représenté, telle une grosse boule de poils, dont on n’a pas vraiment envie de s’approcher.

C’est un album vraiment original de par le thème abordé, mais aussi par la façon dont il est traité. A découvrir !

J’ai lu ce manga dans le cadre du troisième thème du Challenge Lire en thème, organisé par Hylyrio. Ce thème est donc consacré aux livres ayant pour thème les malédictions.
J’ai hésité à mettre cet album, mais je pense qu’il correspond au thème, puisque le Crafougna est une véritable malédiction pour les personnes qui se laissent aller dans la dépression et le repli sur sois. 

Author

Laisser un Commentaire