Roman pour enfants Isis 13 ansRoman pour enfants dès 11 ans, 
Isis, 13 ans, 1,60 m, 82 kilos, 
Sophie Rigal-Goulard,
Rageot romans, 2016, 6,45 euros
note_4

Présentation de ce roman pour enfants : Isis porte le nom d’une reine, mais au collège ses surnoms sont Big Mamma et Big Isis… Car elle a trente kilos de trop. 
Décidée à devenir celle qu’elle rêve d’être, Isis écrit à son père, qu’elle ne connait pas, pour lui demander de l’aide. 

Mon avis : L’adolescence n’est pas toujours une période facile, d’autant plus si l’on est dans la même situation qu’Isis.
Isis est une jeune fille qui a grandi dans l’absence de mon père. Elle vit donc seule avec sa mère. En plus de cette absence trop lourde à porter, Isis a un corps également trop lourd à porter pour elle. Elle souffre de surpoids, aussi bien physiquement que mentalement.
Tout le monde sait combien les adolescents sont cruels entre eux, et Isis en sait quelque chose. Elle est au coeur des brimades de ses camarades.
C’est au travers de lettres qu’elle va écrire à son père que l’on va découvrir son quotidien, ses joies, ses peines, ses envies, …

J’ai globalement bien aimé ce roman pour enfants. Je me suis tout de suite attachée à Isis que l’on sent évidemment très mal dans sa peau. En plus d’avoir grandi sans son père, elle doit affronter au quotidien le regard des autres sur son corps, qu’elle ne support pas, ainsi que le regard de sa mère qui cherche à tout prix à la faire maigrir.

Isis ne trouve pas sa place dans ce monde, et elle trouve un peu de réconfort en se confiant à son père au travers de lettres. Elle attend ses réponses avec impatience et ce qu’elle espère plus encore c’est de pouvoir rencontrer enfin ce père fantôme.

J’ai trouve ce roman pour enfants bien écrit pour des jeunes et même les moins jeunes. Je pense personne ne pourra rester insensible face à l’histoire d’Isis. J’imagine qu’elle conviendra davantage aux jeunes filles. Peut-être que certaines se reconnaitront dans le personnage d’Isis. peut-être que d’autres comprendront combien il est mal de se moquer ouvertement d’autrui, que cela blesse bien plus qu’ils ne le pensent. Je pense que cela on ne le répétera jamais assez, et c’est un message plus qu’important.

En parcourant ce livre, j’étais d’abord un peu « choquée » des lettres du père d’Isis. Je les trouvais très froides et impersonnelles, contrairement à Isis qui se livrait corps et âme. Ca m’a un peu dérangée lors de ma lecture, mais à la fin cela prend tout son sens. Donc ne vous arrêtez pas à cela, si ça vous parait étrange.

Ce roman est beau car sincère et ancré dans la réalité. On espère qu’Isis volera de ses propres ailes sans plus aucun fardeau à porter.

Je vous conseille ce joli roman pour enfants. A partager avec les jeunes lecteurs. 

Author

Laisser un Commentaire