Dis tu dors - Didier - Les lectures de LiyahDis tu dors ?, Sophie Blackall, 
Didier Jeunesse, 2013, 11,90 euros,
Album jeunesse dès 3 ans
 

Résumé : En pleine nuit, un petit garçon qui n’a pas du tout envie de dormir, va réveiller sa maman et lui pose mille et une questions : « Pourquoi tu dors, pourquoi c’est encore la nuit, pourquoi le soleil n’est pas levé ? ». D’une voix ensommeillée et avec une patience qui mérite d’être soulignée, Maman répond à son petit de plus en plus agité. Un inventaire à la Prévert viendra à bout de l’enfant gigoteur qui s’endormira enfin…

Mon avis : Houhou la joie des enfants qui débarquent en pleine nuit dans votre chambre. Vous êtes crevée, et eux en pleine forme, alors qu’ils ont à peine dormi ! Forcément, il est impossible de pouvoir se rendormir, impossible de les obliger à dormir, bref c’est une nuit foutue ! C’est ce que va connaitre la maman de cette histoire. En pleine nuit son petit garçon se glisse dans son lit et lui pose mille et une questions, des pourquoi en veux-tu en voilà ! Alors déjà qu’en journée les pourquoi ? ça rend vite dingue, je n’ose imaginer en pleine nuit.
Bref cet album avait tout pour m’énerver ! Je dis ça pour rire évidemment, mais disons que ce genre de situations c’est ma hantise ! Mon cauchemar même ! 😉

A travers ces pages, j’ai découvert vraiment un très joli album. Oui ce genre de situation, c’est toujours beaucoup plus mignon et touchant dans les livres, faut bien l’avouer.
C’est un album plein de tendresse et de délicatesse et ce petit garçon, on ne peut le trouver que mignon (vu que ce n’est pas le nôtre !)
La maman essaie tant bien que mal de continuer sa nuit, mais elle sait que c’est peine perdue. Alors une complicité née, un moment de tendresse et de douceur entre la maman et son fils, pendant que papa est au travail.

Les enfants vont apprécier cette histoire, même s’il ne faut pas en abuser (ils risqueraient de croire que c’est bien de se glisser dans le lit de maman en pleine nuit). Le texte est jolie, et les questions du petit garçon sont redondantes, cela donne comme une petite chansonnette, que les enfants vont vite retenir.
C’est vraiment un texte touchant et amusant, agréable à lire pour les petits et les grands.

Dis tu dors 1 - Didier - Les lectures de Liyah

Les illustrations sont toutes aussi douces. J’aime cette ambiance câline, ce moment d’amour et de complicité. Un moment doux que l’on pourra apprécier à sa juste valeur.
Les tons pastels renforcent ce côté cocon.

Dis tu dors 2 - Didier - Les lectures de Liyah

Dis tu dors ? est un très très bel album que je vous recommande chaudement.

Réveillés les premiers - Ecole des loisirs - Les lectures de LiyahRéveillés les premiers !, Komako Sakaï, 
L’école des loisirs, 2013, 12,70 euros,
Album jeunesse dès 3 ans
 

Résumé : Tandis que tout dort… – Quel bonheur d’être réveillée avant tout le monde ! Ce matin-là, quand petite Anna ouvre un œil, tout est noir alentour. Seul le chat Shiro s’étire déjà sur ses pattes. C’est le moment rêvé pour faire ce qu’on aime en toute liberté. Descendre sans bruit, chiper des cerises et du lait en cachette, regarder la lune, piquer la poupée de sa grande sœur, et puis sa boîte à musique, et encore ses crayons de couleur… sans reproches et sans peur. Mais comme tout ce travail est bien fatigant, il est doux, quand tout s’éveille enfin, d’aller… se rendormir !

Mon avis : Voici un album vraiment magnifique. La couverture promettait un album doux et tendre, et bien c’est un pari gagné.

Une petite fille se réveille alors que toute la maison est encore endormie. Quelle chance ! Elle va pouvoir explorer la maison et faire ce qu’elle a envie sans avoir personne sur son dos. Petit tour par la cuisine, on pique la poupée de la grande soeur au passage, … Le monde de la nuit lui promet de faire de jolies découvertes. Mais bientôt vient le matin…

C’est une jolie histoire douce et tendre. Une histoire qui rappelle l’enfance. Qui ne sait jamais réveillé en pleine nuit alors que tout le monde dormait à poings fermés. Dans ces cas là, soit on va voir papa et maman, soit on s’occupe seul, et c’est ce que cette petite fille décide de faire.

J’aime beaucoup aimé ce texte, il nous plonge dans la nuit douce et délicate. Cela montrera une autre facette de l’obscurité de la nuit aux enfants. Souvent ils ont peur du noir et des sensations qu’ils ressentent à ce moment. Mais ici, il se dégage une telle douceur, une telle tendresse, que l’on aurait presqu’envie de se réveiller nous aussi en pleine nuit pour faire ces choses que l’on ne prend pas le temps de faire en journée.

Réveillés les premiers 1 - Ecole des loisirs - Les lectures de Liyah

Les illustrations traduisent également cette douceur. Le coup de crayon est très tendre, parfois un peu abstrait qui rend un peu flou les contours. Je trouve que ce style participe grandement à cette délicatesse. Cela rappel le monde de l’enfance et de ses petits plaisirs.

Réveillés les premiers 2 - Ecole des loisirs - Les lectures de Liyah

Un album absolument magnifique, que je vous recommande. En plus, il sort aujourd’hui en librairie. 😉

Author

2 Commentaires

  1. Ils ont l’air charmants, ces deux petits albums. Merci pour la découverte. Je les note tous les deux et j’espère les trouver à la médiathèque.

  2. Ah les souvenirs ! « tu dors, maman ? » !!!! j’ai dû l’entendre des milliers de fois ! Et dire que maintenant je les sors du lit à coup de pied aux fesses !!!!

Laisser un Commentaire