Titre : 16 ans et des poussièreslivre jeunesse 16 ans et des poussières - Seuil - Les lectures de Liyah
Genre : Livre jeunesse dès 13 ans
Auteur : Mireille Disdero
Éditeur : Seuil
Date de sortie : 20 Octobre 2011
Pages : 80
ISBN : 9782021058963
Prix : 7,60 euros
Thèmes : Adolescence, relations familiales, Amour, Amitié, École, Vie dans la cité

Acheter sur Amazon

Résumé de ce livre jeunesse : Comme chaque année, Shayna passe l’été dans sa cité des hauteurs de Marseille. Ses journées s’enchaînent au milieu des bruits incessants du quartier, des menaces de Rox Man et sa bande et des reproches de sa mère.

Heureusement, il y a Enzo, qu’elle retrouve chaque soir sur le toit de leur immeuble. Ensemble, ils regardent la mer et oublient un peu leur « chienne de vie ».

C’est peut-être pour Shayna le moment de faire des choix, de penser à son avenir. Mais comment y parvenir quand tout le monde s’efforce de vous mettre des bâtons dans les roues ?

Pandore en pense quoi ? Les thèmes abordés dans ce livre jeunesse me plaisaient bien et ce livre était depuis quelques temps dans ma PAL et me faisait de plus en plus envie. Alors entre deux lectures, je me suis attelée à ces quelques 80 pages et j’en ressors avec une bonne impression finale.

Shanya est une jeune fille qui vient d’avoir son brevet. Après les vacances d’été, elle compte bien aller en seconde générale car elle est plutôt bonne élève et elle a le soutient de sa prof de français. Toutefois, il y a un obstacle à ce passage, qui semble pourtant être la suite logique de la vie d’une jeune fille. Cet obstacle n’est autre que sa mère. Et oui, les parents ne sont pas toujours les meilleurs alliés de leur progéniture. Avec la mère de Shanya, on sent bien que celle-ci la considère comme un poids, un frein à vivre sa propre vie. Elle est source de sacrifices et préférerait la voir ailleurs, ou, si elle reste à la maison, qu’elle ramène au moins de l’argent.
Shanya doit donc convaincre sa mère de sa décision, car il est hors de question pour elle d’y renoncer.

Dans la vie de Shanya, il y a aussi Enzo, le garçon dont elle est amoureuse. J’ai vraiment beaucoup aimé leur relation car elle est touchante et je les ai trouvé vraiment mignon tous les deux. C’est un joli amour d’adolescents qu’on ne peut qu’approuver.

Et en revanche, l’élément de l’histoire qui m’a le moins plu et dont finalement on aurait pu se passer, c’est le « gang » de la cité de Rox Man, qui sème la terreur et qui s’en prend ouvertement à Shanya et Enzo.
J’ai trouvé l’introduction de cette bande un peu inutile et cliché. L’histoire de ce livre jeunesse n’avait pas vraiment besoin de cet élément, je trouve.

Toutefois, c’est un petit livre jeunesse que j’ai bien apprécié, qui se lit facilement et qui ouvrira les yeux à certains adolescents. Aller à l’école, étudier est une chance, et tout le monde ne l’a pas forcément.
Il ne faut parfois pas aller bien loin pour trouver des jeunes privés de ce droit.

Les personnages qu’à créer Mireille Disdero sont très crédibles.
Shanya est une adolescente pour qui on éprouve vite une certaine sympathie. Sa situation nous touche et on aimerait l’aider dans ses choix et décisions.
Enzo est l’adolescent, idéal. L’amoureux bien veillant, attentif et protecteur. Celui qu’on aurait aimé rencontrer au lycée.
La mère de Shanya est sûrement le personnage le plus déstabilisant. On ne s’attend pas du tout à ce genre de réactions de la part d’une mère, et je pense que dans le cas de Shanya, je l’aurai détesté ! C’est une femme plein de remords, qui n’ai pas heureuse dans sa vie, qui le fait sentir à son entourage afin qu’il se sente plus mal qu’elle, encore !

Ce livre jeunesse pour adolescent (il peut se lire aussi bien pour les filles que pour les garçons, mais la couverture attirera davantage un public féminin) est bien mené et bien écrit. Je pense que les jeunes apprécieront ce moment de lecture.

Author

5 Commentaires

  1. je note, justement pour une ado de 13 ans…c’est vrai que d’après ce que tu racontes, le gang est en trop mais bon…cette histoire que tu racontes est réaliste, on le vit parfois en tant qu’enseignant…

    • Oui hélas ! Ma belle mère travaille dans un collège et elle m’en racontes des belles aussi ! C’est triste ! mais ent out cas c’est un bon livre !

    • Ah tiens, j’avais pas noté que c’était la même auteure. Je vais aussi lire ce titre bientôt.

  2. Je vais lire Ma vie océan. J’ai hâte et suis impatiente. Du coup je note 16 ans et des poussières que j’avais déjà remarqué.

Laisser un Commentaire