La petite marchande de rêves - Michel Lafon - Les lectures de Liyah
La petite marchande de rêves, Maxence Fermine,
Michel Lafon, 2012, 9,95 euros,
Roman jeunesse dès 8 ans

Résumé : Le jour de ses onze ans, Malo tombe dans la Seine. Aspiré dans un toboggan, quand il ouvre les yeux, il découvre un monde en noir et blanc, éclairé par une lune de diamants. Il vient de pénétrer au Royaume des Ombres, un lieu magique où les habitants sont aussi étranges que fascinants: Arthur, l’arbre qui ne cesse d’éternuer; Mercator, le chat si bavard vieux de deux cent treize ans; Lili, la petite marchande de rêves au regard d’or qui capture les songes… Sans compter les spectres inquiétants et un dangereux alchimiste qui lui jette un terrible sort.

Pour briser le maléfice, Malo a un énorme défi à relever.

Et une nuit…

Mon avis : J’ai découvert Maxence Fermine, il y a quelques années avec le livre Neige, que j’avais beaucoup aimé. C’est donc avec plaisir que j’ai retrouvé l’univers de cet auteur, dans ce petit roman destiné à la jeunesse.

Malo est un petit garçon qui va vivre une drôle d’aventure. Il a 11 ans, et le jour de son anniversaire, ses parents (très absents), lui ont réservé une surprise. Mais la surprise tourne court, lorsque Milo est victime d’un accident de voiture, qu’il se noie dans la Seine et reste introuvable par les secours.
Malo n’a pas totalement disparu, puisqu’il va découvrir un monde parallèle.

Cette histoire nous plonge directement dans un univers mystérieux. Il y a toute une ambiance qui s’installe dès les premières pages, et personnellement, je me suis tout de suite imprégnée de cet univers.
Dans son aventure, Malo va rencontrer des personnages tout aussi banales qu’extraordinaires. Chacun de ses pas dans sa quête pour retrouver le monde normal est plein de surprises et de découvertes.
Tous les éléments nécessaires sont présents pour attirer le petit lecteur : aventure, mystère, frisson, … Petits et grands ne lâcheront pas ce livre avant la dernière page.

L’ambiance que j’ai ressenti dans ces pages était vraiment particulière. C’est assez rare que je ressente ce genre de chose avec un livre, mais là, ça a été un dépaysement total. Elle pourrait un peu s’apparenter aux ambiances que l’on ressent dans les films de Tim Burton.

L’écriture de Maxence Fermine est vraiment belle. Ses mots sont justes, à la fois simples et forts. J’adore ! J’aime beaucoup son style, et je pense qu’il plaira autant aux petits qu’aux grands.

Voici une petite citation que j’ai beaucoup aimé :

Lorsque l’on disparait pour la première fois, on fait un rêve.
La deuxième fois, on ne rêve plus.
La troisième fois, on ne vit plus que dans les rêves des gens qu’on a connus.

Ce petit roman se lit vite. C’est un voyage aussi agréable pour les petits que les grands.

Lire les avis de Mya, Stéphanie,

Author

6 Commentaires

  1. Très tentée par cette lecture, j’avais lu également un roman de Fermine mais il y a longtemps… L’univers, ici, a l’air extraordinaire

    • Oui c’est vraiment chouette ! J’ai vraiment plongé avec plaisir dans cet univers magique ! Je te le conseil !

  2. Je suis moins charmée que toi même si j’ai passé un bon moment. Je n’ai pas retrouvé ce que j’aime tant dans l’écriture de Maxence Fermine. Dommage… 🙁

    • Comme je n’ai lu qu’un seul livre de cet auteur, ça ne m’a marqué et du coup j’ai bien accroché à cet univers.

  3. J’hésitais à l’acheter, je n’hésite plus donc ! Merci pour cet article ^^
    A bientôt !

Laisser un Commentaire