Clemence et le grand parapluie - Seuil - Les lectures de LiyahClémence Et Le Grand Parapluie, Martine Delerm,
Seuil Jeunesse, 2012, 13,90 euros,
Album jeunesse dès 5 ans

Résumé : Sous son grand parapluie, Clémence est bien au chaud. Pourtant, elle rêve parfois qu’il s’envole, pour s’échapper. Un album sensible, autour d’un dilemme cher à l’enfance : la peur et l’envie de grandir.

Mon avis : Il y a quelques temps, je découvrais Martine Delerm avec un très très bel album, La petite fille sans allumettes. C’est donc avec un immense plaisir que je me suis plongée dans son nouvel album.

Clémence est une petite fille timide. Son armure pour se protéger du monde extérieur, un grand parapluie, bien trop grand pour elle. Tellement grand qu’elle a du mal à marcher avec, tellement grand qu’elle ne voit même pas le soleil.
Clémence commence à se sentir seule sous son parapluie, en plus il est lourd. Mais elle n’est pas prête à abandonner sa carapace.
Mais un beau jour, un marchand va l’aider à s’ouvrir aux autres.

J’ai tout simplement adoré cet album. Une fois de plus, Martine Delerm a su me séduire avec une petite histoire toute simple mais vraiment belle.

Clémence est une petite fille bien tristounette. Toutefois elle rappelle forcément quelque chose que l’on a déjà tous ressenti à des degrés différents bien sûr. La peur des autres, du monde extérieur, ou tout simplement la timidité peuvent paralyser chacun de nous. A travers des mots simples et justes, Martine Delerm nous fait sentir plus léger, comme Clémence.
Les petits s’apercevront que la timidité trop poussée amène parfois à l’isolement et à la solitude. Il est important de se sentir bien avec sois même pour se sentir bien avec les autres.
Si un changement radical n’est évidemment pas possible et imaginable, l’auteur offre une jolie chute, tout à fait juste.

Les illustrations sont tout simplement superbes. Elles sont très douces et mignonnes. Les couleurs pastelles renforcent cette note de douceur.

Clemence et le grand parapluie 1 - Seuil - Les lectures de Liyah

J’ai également bien aimé l’évolution de Clémence qui au fil des pages rapetisse sous son parapluie, au point de disparaitre. C’est à ce moment que Clémence prend conscience que la situation ne peut plus durer.
La métaphore est très belle et bien choisie.

Clemence et le grand parapluie 2 - Seuil - Les lectures de Liyah

Je vous recommande bien évidemment ce très bel album qui est tout simplement magnifique et plein de douceur. Un album à lire absolument pour la beauté du texte et des illustrations.

Author

Laisser un Commentaire