Le fils de Picasso - Nathan - Les lectures de Liyah
Le fils de Picasso, Marie Sellier,
Nathan, 2012, 4,95 euros
Roman jeunesse dès 10 ans

Résumé : 1955, Etats-Unis. Après la disparition de sa mère dans un accident d’avion, Pablo, 14 ans, se retrouve seul avec sa grand-mère. Celle-ci découvre dans les affaires de sa fille une lettre qui la convainc que Picasso est le père de Pablo. Elle décide alors d’emmener Pablo en France, ou le peintre s’est installé. Par l’intermédiaire d’amis communs, Pablo va pouvoir approcher le maître et découvrir qui est son véritable père.

Mon avis : J’ai découvert Marie Sellier il y a quelques temps avec un album jeunesse dédié à l’art, Mes 10 premiers tableaux, ainsi qu’un petit roman dans la même veine que Le fils de Picasso, il s’agit du Journal d’Adeline, Un été avec Van Gogh.

Dans ses petits romans, Marie Sellier mêle habillement fiction et réalité, et c’est bien là tout le charme de ses histoires.

Dans Le fils de Picasso, nous suivons Pablo, un jeune garçon, qui vit en Amérique avec sa grand-mère française, au milieu des années 50. Sa mère est décédée dans un accident d’avion et il n’a jamais connu son père.
Sa grand-mère va alors lui parler de la relation qu’a eu sa mère avec le peintre Pablo Picasso lors d’un voyage en France. Ils se lancent alors à la recherche de la vérité et espère percer le mystère qui entoure l’image de son père.

J’ai beaucoup aimé ce livre de part ses informations très intéressantes sur l’époque (années 50) et plus particulièrement sur Picasso et son art.
Pour ce qui aurait peur de ne pas voir la limite entre la réalité et la fiction, aucun problème, Maie Sellier nous éclaire à la fin de l’ouvrage sur ces différents points.

J’ai trouvé que cette petite fiction était un excellent moyen d’intéresser les plus jeunes à l’histoire de l’art. La petite intrigue imaginée par l’auteure est bien trouvée, et vraiment très prenante à lire, autant pour les jeunes que pour les adultes.

La construction du livre est bien faite puisque les différents chapitres sont relativement courts donc faciles à lire. D’ailleurs ce livre est adapté au programme scolaire, dès 11 ans.

Autre point positif, c’est le prix, moins de 5 euros pour un bon petit roman de 160 pages. Je trouve ça relativement correct.

Je ne peux que vous conseiller cette lecture, ainsi que de vous pencher sur les autres livres de Marie Sellier si l’histoire de l’art vous intéresse.


Ce livre a été lu en lecture croisée avec ma copine Hérisson. Allons voir ce qu’elle en a pensé.

Author

7 Commentaires

  1. Je suis moins enthousiaste, je pense que la partie histoire justement n’est pas toujours traitée très justement… difficile à exprimer en fait 🙂

    • Moi j’ai été agréablement surprise ! J’ai aimé ce mélange fiction-réalité ! 😉

    • Je ne l’ai pas lu d’une traite, mais tout comme toi, j’ai été agréablement surprise !

    • Oh comme je te comprends ! Tu as du voir ce même genre de commentaire de ma part sur ton blog ! 😉
      EN tout cas il se lit rapidement, essaie de le caler entre deux grosses lectures !

  2. J’ai adoré ce roman. J’ai beaucoup aimé sa façon de présenter l’artiste. En effet, voilà un bon moyen se sensibiliser à l’art.

Laisser un Commentaire