Titre : Inside out EnferméeInside Out Enfermée - Snyder - Les lectures de Liyah
Auteur : Maria V. Snyder
Éditeur : Harlequin
Collection : Darkiss
Date de publication : Mars 2011
Pages : 483
ISBN : 9782280218757
Prix : 11,90 euros
Genre : Jeunes adultes
Thèmes : Science fiction, Dystopie.

Acheter sur Amazon

La boite à Pandore : Je remercie Hortense des éditions Harlequin pour la découverte de ce roman.

Résumé : Dans le monde entièrement clos où vit Trella, ce monde qu’on appelle le Cube, il n’y a ni avenir ni issue. Pas de rébellion possible, sauf à finir dans la Broyeuse. Et ceux qui voudraient lui faire croire le contraire en murmurant qu’il existe une Porte, cachée quelque part, dans les entrailles du Cube, sont juste d’immondes trafiquants d’espoir. D’ailleurs, elle veut le prouver. Voyageuse clandestine prête à affronter l’interdit, elle se lance alors dans la quête impossible : trouver la Porte…

Pandore n’a pas fini : Décidément, je dois être dans une mauvaise passade lecture. Je traine dans mes lectures, j’avance pas, et j’ai hélas du mal à trouver du plaisir. Du coup, je ne sais pas trop quoi vous dire sur ce roman. J’ai essayé de le lire, de poursuivre ma lecture jusqu’au bout, mais passé une semaine, et à peine 150 pages au compteur, j’ai décidé d’arrêter les frais !

Alors que dire ? Trella est une ado, enfin ce que j’ai déduis, vu que dans le monde où vit Trella, on ne compte pas le temps de la même façon que chez nous. Elle fait partie de la classe inférieure de sa société, les Gratteurs. Elle est chargée de s’occuper de l’entretient des tuyaux, qu’elle connait comme sa poche. Dans ce monde sombre, il n’y aucun avenir pour elle. Un jour elle va rencontrer un homme, qu’on appel l’Homme Brisé, qui va lui parler d’un échappatoire à ce monde par le biais de La Porte. Trella ne croit pas en l’existence de cette porte, mais poussée par sa curiosité et son désir d’échapper à ce quotidien qui la ronge, elle va partir à la recherche de cette fameuse porte.

Toute cette histoire me semblait pas mal du tout, mais je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas du tout réussi à accrocher ! J’en viens à me demander si le genre dystopique est fait pour moi ! Peut être pas !

L’univers décrit pas l’auteur est très sombre, très dur. C’est dit rien que sur la quatrième de couverture : Pas de rébellion possible, sauf à finir dans la Broyeuse. Tout cela est très bien retranscrit pas l’auteur, et personnellement, j’ai ressenti un certain malaise durant ma (petite) lecture, tant tout cela parait réel.

Trella, le personnage principal de cette histoire m’a tout d’abord semblé très froide, sans sentiment. En même tant, je suppose qu’en vivant dans un tel monde on ne peut sauter de joie à chaque moment de la vie. Mais du coup, j’ai eu assez de mal à m’attacher à elle. Toutefois cela semble s’arranger au fur et à mesure des pages.

Quand au style de l’auteur, c’est simple et facile d’accès, idéal pour un public d’adolescents.

Je ne pourrai donc vous en dire d’avantage sur ce roman. Je suis bien triste de n’avoir pu arriver à la fin, mais je suppose que ma baisse de régime au niveau lecture y est pour quelque chose aussi.C’est pour cela que je vous invite donc à lire des avis bien plus enthousiastes sur ce livre, en cliquant sur les liens des copines blogueuses ci-dessous.

La Pandorisation : Un livre auquel je n’ai pas accroché mais qui a toutes ses chances auprès du public visé : adolescents, amateur de dystopie.

Pandore recommande les avis de : Galleane, Jess, Madoka, La Mordue, Heclea.

 

 

Author

Laisser un Commentaire