Manga pour ados dès 14 ans,
Ca reste entre nous T.2,
Haru Aoi,
Kana, 6,85 euros

Présentation de ce manga : Towako, présidente du conseil des élèves, est autant réputée pour sa moralité irréprochable, qui lui vaut la confiance des enseignants et des élèves, que pour sa haine apparente des garçons. Sa rencontre avec Yui, un élève plus jeune, va dévoiler un aspect caché de sa personnalité et engendrer le début d’une relation « interdite »…

Mon avis : Il y a quelques temps, je vous ai présenté le tome 1 de la série Ca reste entre nous des éditions Kana. Aujourd’hui, je vous présente le tome, l’avant-dernier tome avant la fin de la série.

Dans cette série, nous retrouvons Towako, une jeune lycéenne, présidente du conseil des élèves. C’est une élève réputée pour être à cheval sur les règles et surtout pour sa haine envers la gente masculine. Cela lui vient de sa mère. Pourtant, au plus profond d’elle-même, Tawako a des envies qu’elle garde secrètes dans un carnet. Sa vie va basculer du jour au lendemain, lorsque Yui, un élève de son lycée plus jeune qu’elle va tomber sur ce carnet. Il va s’instaurer entre eux un début de relation « interdite »

Voici un manga assez particulier, je dois bien vous l’avouer. On a ici une relation quelque peu déconcertante entre Towako et Yui qui frôle légèrement avec l’interdit, mais surtout le chantage. Du coup, je ne vous cacherai pas que l’on assiste à des scènes un peu à la limite du correct. En soit, j’apprécie cette lecture, mais je comprends qu’elle puisse mettre mal à l’aise. Je m’explique… Je trouve qu’elle participer un peu à ce phénomène où les victimes de viol sont vues comme les fautives car elles n’ont pas réussi à dire non, et puis ici, Yui ne fait qu’appliquer les fantasmes lus dans le carnet de Towako. Elle est donc forcément consentante…

Mise à part ce point qu’il est important d’être conscient avant lecture, je trouve cette série sympa car nous voyons l’évolution de Towako. C’est une série sympa qui change un peu des shojo plus classiques, je trouve. En tout cas, personnellement c’est un manga que je trouve sympa et plutôt drôle par moment, sans oublier les sentiments d’amour qui fond d’un shojo ce qu’il est, évidemment. Je pense que ce manga pourra convenir aux ados dès 14 ans environ. C’est toujours un peu difficile, je trouve de mettre un âge pour les manga…

Les dessins sont superbes ! J’ai beaucoup accrocher au charadesign. Les personnages sont vraiment sympas et vraiment très bien dessinés. On a droit ici à des planches très dynamiques qui rythment la lecture. C’est un manga qu’on lit vraiment avec plaisir et où les pages s’enchainent toutes seules.

Un manga toujours aussi sympa ! Hâte de découvrir la fin dans le troisième tome ! 

Author

Laisser un Commentaire