Livre pour ado - Carnet ThéoLivre pour ado,
Le carnet de Théo T.1 : Dans ma bulle,
Eléonore Cannone et Sinath (illustrations),
Rageot, 2011, 10,50 euros
panda_coeur_3

Résumé de ce livre pour ado : Collégienne androgyne, Théodora dite Théo décide de tenir régulièrement un carnet où elle note ses impressions, ses états d’âme et ses coups de cœur. Elle y dépeint ses copains mais aussi son chat Kyô, ses parents, et y dessine esquisses, portraits et caricatures. Car Théo croque sa vie en bulles et en onomatopées. Ses recherches sur son passé puis ses rencontres avec Takeshi, un sage japonais, la métamorphosent…

Mon avis : Ca faisait un sacré bout de temps que ce livre pour ado était dans ma PAL et surtout qu’il me faisait de l’oeil ! Je crois bien que ça fait deux ans que je le prévois dans mon Défi de Pandore 2014. D’ailleurs, parlons-en de ce défi ! C’est le premier que je lis depuis le début de l’année ! 🙁 Faudrait vraiment que j’arrête avec ce défi… Mais c’est plus fort que moi, chaque année, je replonge … Bref… Grâce à Blandine du blog Vivrelivre, avec qui j’ai fait cette Lecture Commune,  j’ai enfin sorti ce livre pour ado de ma PAL et j’en suis plus que ravie. D’ailleurs je me demande pourquoi j’ai autant trainer pour le lire… :-/

Théodora est une jeune collégienne androgyne, qui se fait appeler Théo. Elle est dans un collège religieux où elle a beaucoup de mal à se plier à la discipline imposée. Elle n’a pas d’amis, si ce n’est Samuel. C’est un jeune garçon peu sûre de lui, avec une mère ultra possessive.
Dans la famille de Théo, c’est assez compliqué. Ses parents sont souvent absents, et même s’ils sont là, ils sont absents. Théo est plus élevée par Rosario (qui entretient la maison) que par ses parents. De plus, lorsque ces derniers se retrouvent, ils ne font que se disputer.
Théo souffre aussi d’une franchise désastreuse, ce qui l’isole de tout contact social. Croyant bien faire (à défaut d’être là pour elle), ses parents décident de l’envoyer chez un psychiatre.
Théo se réfugie dans sa bulle, dans son monde, et ce qu’elle aime par dessus tout c’est le dessin. Elle rêve d’ailleurs de devenir mangaka. Alors qu’elle sort de son RDV avec sa psychiatre, Théo va faire une rencontre qui va lui réserver bien des surprises.

Comment vous dire ? J’ai tout simplement adoré ce live pour ado ! Dès les premières pages je m’y suis sentie bien. Malgré le côté associable de Théo, je me suis tout de suite attachée à elle. Son univers est intriguant, parfois déroutant, mais on a envie d’en savoir plus sur elle, sur sa famille. Elle est vraiment très seule, et semble n’être jamais à sa place. Je peux vous dire que j’ai détesté à ses parents à bien des moments. Je les ai trouvé très égoïstes. Bien sûr, il y a un grand et terrible secret familiale. Il est omniprésent et pesant. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé cette introduction, car elle davantage encore de profondeur au récit. Malgré ce drame, je ne trouve pas l’attitude des parents de Théo pardonnable.

J’ai également beaucoup aimé l’amitié de Théo et Samuel. Elle est simple et touchante. Rien ne semblait rapprocher ces deux-là, mais justement, ils ont un peu commun : il n’arrive pas à se faire des amis. C’est ce qui va les rapprocher.

C’est un livre pour ado vraiment très bien écrit, qui se lit tout seul. Il fait presque 300 pages, et on pourrait se dire que pour les ados qui n’aiment pas trop lire ça risque d’être un peu, mais bien au contraire. Il est écrit sous la forme d’un journal, celui de Théo. Du coup, c’est frais et très léger. Les pages s’enchainent toutes seules.

L’auteur aborde des thèmes assez délicats, et auxquels je ne m’attendais pas forcément avant ma lecture. Son pari est grandement réussi car elle a vraiment su parler de tout cela avec émotions et subtilité.
J’ai également adoré l’amitié peu commune que Théo développe avec Ishiguro, ce vieil homme japonais qui va lui apprendre bien des choses sur elle et sur ce qu’elle aime. C’est une amitié mystérieuse et touchante.

Carnet Théo 1

Comme vous pouvez le voir ce livre pour ado est également très illustré, et j’ai d’ailleurs adoré ce concept. Théo adore les mangas, et ces illustrations sont les siennes, puisque c’est son carnet. Vu que j’aime beaucoup les mangas, j’ai vraiment apprécié ce style, et je trouve qu’il est également parfait pour des jeunes qui aiment davantage les mangas que les romans. C’est un excellent moyen pour lier les deux.
Sur chaque page il y a des illustrations, plus ou moins grandes, plus ou moins nombreuses, et cela rend le récit d’autant plus vivant et agréable à lire.

Carnet Théo 2

Ce livre pour ado aurait put-être simple et léger, mais finalement il aborde des thèmes délicats et qui parlent aux ados (problèmes familiaux, difficultés à trouver sa place en société, mal être dans sa tête et dans son corps, amitié, …) Tout cela est abordé avec beaucoup de naturel et de subtilité. 
Ce livre pour ado est le premier d’une trilogie, et je me réjouis d’avance car le tome 2 est dans ma PAL. Je vous invite vivement à pénétrer l’univers de Théo. 

Je vous invite à découvrir la chronique de Blandine du blog Vivrelivre, qui il me semble a également adoré ! 😉

Author

4 Commentaires

  1. Bonjour Liyah,
    Chouette article!
    Voici mon lien direct: http://vivrelivre19.over-blog.com/2014/10/le-carnet-de-theo-tome-1-dans-ma-bulle-eleonore-cannone-et-sinath-des-12-ans.html

    Eh oui, tout comme toi, j’ai vraiment aimé ce livre et me demande bien pourquoi j’ai mis tant de temps à le lire!!!
    On se fait aussi le tome 2 en Lecture Commune? (faut que je me l’achète d’abord, ok?!)
    Il y a cependant quelques trucs que j’ai ressenti différemment, c’est sympa et intéressant ces différents points de vue!

    Bises.
    Blandine.

    • Merci encore à toi, Blandine pour m’avoir aidé à sortir ce livre de ma PAL !
      Ce sera avec plaisir que je lirai le tome 2 avec toi. Tu me diras quand ? A priori j’aimerai pour janvier ou février si cela te va.
      Si jamais tu veux faire d’autres LC, ce sera aussi avec plaisir ! 😉

Laisser un Commentaire