L'étendard collégien est levé - Oskar - Les lectures de LiyahL’étendard collégien est levé !, Gwladys Constant, 
Oskar, 2013, 6 euros,
Roman jeunesse dès 13 ans

Résumé : Juliette, élève en classe de 3e, s ennuie durant ses vacances à la campagne chez ses grands-parents. Qu à cela ne tienne, armée de son stylo, elle compte utiliser le temps qui s étend à perte de vue pour régler quelques comptes avec ces adultes qui ont oublié qu ils ont été adolescents : les parents ! En dix leçons, elle leur explique pourquoi ils ont tort. En dix vérités, elle leur livre la vie des collégiens. En dix idées, elle met son culot au service de tous les jeunes incompris.

Mon avis : Vous souvenez-vous de votre adolescence ? Ou alors êtes-vous encore dedans ? Alors ce petit ouvrage pourra clairement vous parler.

Juliette est en vacances chez ses grands-parents et elle a beaucoup de temps à perdre. Elle décide donc d’écrire quelques lignes dédiées aux adultes, au nom de tous les jeunes, car non les ados n’ont pas la vie de rêve que les adultes pensent.
L’auteur passe donc en revue les 11 idées reçues et stupides que les adultes portent sur le monde de l’adolescence, et Juliette leur prouve donc le contraire.

L’idée de départ était plutôt bonne et amusante, mais très vite, j’ai été moins séduite que prévu.
Alors oui lorsqu’on est jeune on croit avoir tout vu, tout entendu. On pense porter la misère du monde sur ses épaules. On pense avoir une vie vraiment dure et sans fin. Oui, les adultes sont alors vraiment rabats-joie et on oubliait à quel point c’était dur l’adolescence. problème à l’école, avec les copains, copines, … Bref autant d’anecdotes du quotidien qui rendent la vie des jeunes assez désagréable.
Pourtant en grandissant, on garde très souvent un regard mélancolique sur cette époque, en se disant que finalement cette époque était vraiment bien. On avait des petites misères effectivement, mais qu’est-ce qu’on pouvait rigoler et être insouciant ! Et oui, tous les vieux disent cela ! Je suis vielle ! :-/

Ce petit livre est assez sympathique, mais assez rapidement, Juliette m’a agacé à toujours se plaindre de sa pauvre condition d’adolescente incomprise. Oui, je sais il faudrait lire cela sur le second degrés et en rire, mais ça n’a pas fonctionné sur moi. J’ai plus été enervé par son comportement d’adolescente futile. Attention, je ne dis pas non plus que je n’étais pas comme ça à son âge. je crois d’ailleurs que tous les ados sont comme cela, mais en grandissant on trouve cela vraiment pathétique.
Je pense donc, que j’aurai vraiment plus apprécié ce livre si je l’avais lu étant adolescente vers 14 ans environ. D’ailleurs, j’imagine bien que ce court ouvrage plaira aux plus grand nombre d’ados qui se reconnaitront parfaitement à travers ces pages de « révolte ».

D’autre part, ce roman se lit facilement car il est très court et les chapitres s’enchainent facilement. Je pense que même les adolescents qui n’aiment pas lire pourront se laisser prendre au jeu.

En conclusion, donc un petit roman court, et sympathique pour le public visé (les ados), mais sans grand intérêt finalement pour les adultes.

Author

Laisser un Commentaire