Orangers40_cover.inddLes orangers de Tahiti, Roxane Marie Galliez et Marie Diaz,
Usborne, 2012, 12 euros,
Album jeunesse dès 6 ans
note_5

Résumé : A Tahiti, sur les hauts plateaux du Tamanu où l’on ne peut accéder qu’à pied, des orangers sauvages donnent des fruits délicieux. Leur récolte est difficile mais ceux qui ont eu la chance de goûter à ces fruits n’en oublieront jamais la saveur. Chaque année, lors des fêtes du Heiva, les hommes les plus forts courent en portant ainsi des kilos de fruits.
Pourtant les orangers n’ont pas toujours été présents sur l’île… D’où viennent-ils ?
Peut-être sont-ils nés de l’amour d’Hagaroa et d’Annani, peut-être sont-ils les fruits de la patience, de l’écoute et du respect…

Mon avis : Voici un album qui dormait depuis un certain temps dans ma PAL. J’avais, d’un côté envie de le lire, car j’aime toujours beaucoup les livres des éditions Balivernes, mais d’un autre côté, la couverture me tentait de moins en moins. Oui, oui, je sais, il ne faut pas juger sur l’apparence ! Je ne sais pas pourquoi, mais le visage d’Annani me déplaisait de plus en plus. Bref, tout ça pour dire, qu’effectivement, il ne faut pas se fier à l’apparence car cet album est vraiment magnifique !

L’histoire est celle d’Annani, une jeune fille à l’incroyable beauté. Le problème c’es qu’elle le sait parfaitement et elle en devient méchante, orgueilleuse et dédaigneuse. Elle refuse toute demande en mariage, renvoyant sans détour les prétendants qui osent demander sa main.
Un jour, s’en est trop, elle va être punie, et changer sous la forme d’un arbre. Elle ne retrouvera son apparence de femme uniquement le jour où un homme tombera amoureuse d’elle sous cette forme.

J’ai vraiment adoré cette histoire qui possède les mêmes ingrédients que beaucoup de contes connus, mais qui possède beaucoup d’originalité et de charme.
J’ai beaucoup aimé qu’ici ce soit une femme qui soit vaniteuse et punie pour son comportement. On retrouve généralement plus cela avec les hommes, comme pour La Belle et la Bête par exemple.

La moralité est forcément très jolie et peut importe l’âge du lecteur, ce dernier en tirera des leçons.

Le contexte de l’histoire est également peu banal. J’ai rarement lu des histoires où l’action se passe à Tahiti. Je ne sais pas si cette légende vient réellement de là-bas, mais en tout cas je la trouve vraiment superbe !

Je pense que cette histoire plaira aussi bien aux enfants qu’aux adultes qui ne pourront qu’être émerveillés et envoutés par une telle histoire où se mêle légende, amour, patience, traditions et sagesse.

OrangersTahiti__Page_14

Malgré tout, les dessins ne m’ont pas toujours plus. C’est vraiment les visages qui me posent parfois problème. Mais malgré tout il y a vraiment de très jolis dessins que j’ai beaucoup aimé et au final c’est tout l’album que j’ai adoré et que je vous recommande !

OrangersTahiti__Page_19

Un magnifique album qui vous promet un joli dépaysement. A lire !


Album lu dans le cadre du challenge Bookineurs en couleurs. 
La huitième session est consacrée au Bleu.  

logoalbums2014
Album lu pour le challenge Je lis des albums organisé par Hérisson.

Logo Petit bac 2014
Album lu pour le challenge Je lis des albums organisé par Enna 

Author

2 Commentaires

  1. Merci pour ce bel article.
    Ce n’est pas une légende tahitienne non, je l’ai inventée, inspirée par ma vie dans les îles polynésiennes. L’illustratrice, Marie Diaz, a fourni un beau travail de recherche sur le tatouage, la flore. Heureuse que l’album vous plaise.

    • Merci à vous Roxane Marie pour votre passage sur mon blog !
      Merci pour cette jolie histoire qui est un plaisir à lire et à partager !
      Bonne continuation à vous ! 😉

Laisser un Commentaire