Garcons filles - Les lectures de LiyahLes petits garçons ne sont pas forcés d’aimer le bleu et les voitures. Certains petits garçons préfèrent les poupées et ce qui est mignon. Il est parfois difficile d’aborder ce sujet, autant avec les enfants, mais sûrement plus encore avec les parents. Je vous présente ici non pas un livre pour enfants mais 3 qui abordent ce thème et qui combattent les préjugés.

separation

Livre pour enfants Bichon - Glenat - Les lectures de LiyahLivre pour enfants dès 8 ans
Tome 1 : Magie d’amour…, David Gilson
Glénat, 2013, 9,99 euros,  note_4

Résumé de ce livre pour enfants : Se déguiser en princesse pour un goûter d’anniversaire, jouer à l’élastique, entamer une chorégraphie en pleine cour de récré… Un peu compliqué quand on aime faire toutes ces choses et qu’on est un petit garçon de 8 ans. Mais pas pour Bichon : il transgresse les règles de la société sans même s’en rendre compte ! Heureusement, sa famille et ses amis l’aiment tel qu’il est. Même que parfois Jean-Marc, le beau garçon du CM2, prend sa défense quand on se moque de lui… 

Mon avis : Voici une BD pour le moins original. Avant de la lire, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais j’ai été attiré par la couverture. Le coup de crayon est joli et surtout j’ai beaucoup aimé les couleurs. C’est donc sans attentes particulières que je me suis mise à cette lecture !

Bichon est un petit garçon de 8 ans, pas vraiment comme les autres. Il faut dire qu’il n’aime pas trop ce que les garçons aiment en général : les voitures, les bagarres, embêter les filles, … Non, ce que Bichon aime c’est être avec les filles, se déguiser, … Mais surtout il aime la princesse Ploum.

Vous l’aurez compris, Bichon est un petit héros atypique mais qui n’en reste pas moins mignon et attachant.

J’ai bien aimé cette lecture car elle casse totalement les préjugés que l’on pourrait avoir sur ce qu’est censé aimer un petit garçon. Bichon a beau être jeune, ses goûts sont déjà bien affirmés, et il semble à l’aise avec tout ça. Sa mère doit sûrement jouer un grand rôle là-dedans, car malgré quelques petites gênes, elle aime son fils bien au-delà.

Par contre, ici, on voit bien que Bichon est clairement attiré par la gente masculine, et que plus tard, il sera forcément homosexuel. Du coup, on tombe un peu dans le cliché les garçons qui aiment les trucs de filles, deviendront forcément homosexuel. Malgré tout, je ne suis pas sûre qu’il y ai beaucoup de livres qui parle clairement de l’homosexualité qui démarre au plus jeune âge, donc cette BD sort du lot. Je ne sais pas trop si je la conseillerai à des enfants dès le plus jeune âge, mais en tout cas, pour ceux qui se posent déjà certaines questions, cette lecture pourra peut-être le permettre d’y voir plus clair, et peut-être même d’amorcer un débat avec les adultes.

Bichon 1 - Glenat - Les lectures de Liyah

Les illustrations de ce livre pour enfants sont très chouettes. j’ai beaucoup aimé l’univers doux et tendre de cette BD. J’ai aimé le design, le physique des personnages, et les jolies couleurs choisies. Tout se marie extrêmement bien. Rien que pour les dessins, je lirai la suite avec plaisir !

Bichon 2 - Glenat - Les lectures de Liyah

Une BD jeunesse qui sort de ce qu’est un livre pour enfants habituellement et qui aborde sans tabou la question de l’homosexualité.

separation

Livre pour enfants Les poupées c'est pour les filles - Pastel - Les lectures de LiyahLivre pour enfants dès 5 ans
Les poupées c’est pour les filles, Ludovic Flamant et Jean-Luc Englebert

Pastel, L’école des loisirs, 2013, 10 euros,
note_4

Résumé de ce livre pour enfants : Mon frère a adoré le cadeau de ma tante. «Je vais l’appeler Cindy», a-t-il dit en voyant la poupée en chiffon qu’elle lui avait fabriquée. Quand mon frère a voulu dormir avec Cindy, mon père a dit: «Rien de grave, ça lui passera.» Mais ça n’est pas passé. Même au magasin de jouets, il a voulu une poussette !

Mon avis : Tout est dit dans le titre : les poupées c’est pour les filles ! Les petits garçons n’ont qu’à se contenter des voitures, robots ou autre mallette de bricolage.

L’histoire nous est racontée par un petit garçon. Son frère a reçu une poupée en cadeau par sa tante et il l’adore. Il la baptisé Cindy. Cela ne plait pas du tout au papa, qui est bien décidé à initier son plus jeune fils aux jeux de garçons.

Cette histoire est vraiment très bien faite et elle pose les vraies questions. Ce petit garçon s’occupe de sa poupée, cela ne plait pas au papa, mais la maman lui rétorque que lui s’est bien occupé de ses bébés. Par la suite, le papa n’a pas le temps de bricoler avec son fils, il dit à sa femme qu’elle pourrait très bien le faire elle aussi. On retombe donc parfaitement dans les grandes questions des séparations des activités hommes / femmes. Pourquoi les femmes devraient-elles s’occuper des enfants, de la cuisine de la maison, et les hommes, du bricolage de la mécanique, … D’ailleurs la fin de cette histoire est très bien trouvée. J’ai adoré cette chute à la fois logique et surprenante.

C’est vraiment un chouette petit livre pour enfants que l’on prend plaisir à lire avec ses enfants. Elle abat carrément les préjugés et on ne tombe pas du tout dans les clichés habituels. Un petit garçon peut avoir une certaine sensibilité, peut vouloir jouer à la poupée, mais ça n’en fait pas de lui, un petit garçon efféminé.

L’histoire est assez courte et se lira très bien avec des enfants de fin de maternelle par exemple.

Les poupées c'est pour les filles 1 - Pastel - Les lectures de Liyah

Les pages sont à chaque fois illustrées et c’est plutôt agréable. En tout cas, j’ai bien accroché. Il n’y a finalement que la couverture que je ne trouve pas terrible du tout. Elle fait un peu vieillotte et démodée… dommage, c’est un livre pour enfants après tout. Mais bon, ne vous arrêtez pas à cela !

Les poupées c'est pour les filles 2 - Pastel - Les lectures de Liyah

Une histoire originale et intelligente !

separation

Livre pour enfants Le petit garçon qui aimait le rose - Ronds dans l'o - Les lectures de LiyahLivre pour enfants dès 5 ans
Le petit garçon qui aimait le rose, Jeanne Taboni Misérazzi et Raphaëlle Laborde, 

Des ronds dans l’O, 2011, 12,50 euros,  panda_coeur_3

Résumé de ce livre pour enfants : Luc est très content. Sa maman lui a acheté le beau cartable rose qui lui plaisait tant. Fièrement, il entre dans la cour de la grande école mais, à sa grande surprise, tous les enfants se moquent de lui.

Mon avis : Voilà un très chouette album sur le sujet.

Luc est un petit garçon qui du jour au lendemain se met à adorer le rose ! Il en met partout : il dessine au feutre rose, veut un sac rose, une trousse rose, … Et il adore la phrase que sa maman lui a dit : Tu vois la vie en rose. Luc est heureux et fière. Pourtant ses camarades de classe ne l’entendent de la même oreille. Pour eux, le rose c’est pour les filles ! Luc n’a plus qu’à s’appeler Lucie. Cela rend Luc très triste, et il ne comprend pas pourquoi aimer le rose fait de lui un garçon différent aux yeux des autres. Une couleur ce n’est rien d’autre qu’une couleur. Et puis, un jour, Luc va montrer qu’aimer le rose ne fait pas de lui une fille pour autant.

J’ai beaucoup beaucoup aimé ce livre pour enfants. Il est très joli, simple, mais tout à fait juste. Luc est un petit garçon qui respire la joie de vivre, et cela est communicatif. Pourtant, les autres vont réussir à l’atteindre, mais la vie va lui permettre de prendre sa revanche et montrer que lui aussi est courageux, et qu’il est un petit garçon comme les autres.

L’histoire est vraiment bien écrite. L’auteure a trouvé les mots juste pour toucher les lecteurs et la chute est exactement celle qu’il fallait. C’est vraiment un sans faute. Ici aussi, on ne tombe pas dans les clichés de base : Un garçon qui aime le rose est forcément un garçon homosexuel ou qu’il le deviendra. Le rose est couleur comme une autre, et elle n’appartient pas à un genre en particulier.

Le texte est un peu long, ce qui en fait davantage un livre pour enfants de cinq, six ans.

Le petit garçon qui aimait le rose 1 - Ronds dans l'o - Les lectures de Liyah

J’ai également beaucoup aimé les illustrations qui sont fines et jolies. J’ai adoré l’air et les mimiques de Luc qui est un petit bonhomme adorable avec sa frimousse toujours joyeuse !

Le petit garçon qui aimait le rose 2 - Ronds dans l'o - Les lectures de Liyah

Un super album, un coup de coeur pour moi, que je vous recommande !

Album lu dans le cadre du challenge Bookineurs en couleurs.  La huitième session est consacrée au Bleu. 

logoalbums2014 Album lu pour le challenge Je lis aussi des albums organisé par Hérisson.

Logo Petit bac 2014 Album lu pour le challenge Petit bac organisé par Enna 

Author

3 Commentaires

  1. Une bouffée d’air frais que ces albums qui dépassent les stéréotypes ! Je ne connais pas le dernier, il me fait envie : merci de la découverte !

  2. Bonjour
    Merci pour cette chronique sur mon album: Le petit garçon qui aimait le rose que je viens de découvrir.
    Bien à vous
    Jeanne Taboni Misérazzi

    • Merci à vous, Jeanne pour votre passage sur mon blog !
      Votre album a été un plaisir à lire ! Merci à vous !
      Bonne continuation ! 😉

Laisser un Commentaire