Le Banc – Sandrine Kao

Le banc - Syros - Les lectures de LiyahLe banc, Sandrine Kao, 
Syros, Tempo, 2013, 6 euros,
Roman jeunesse dès 10 ans

Résumé : Le midi, Alex mange incognito dans le parc le repas que lui a préparé sa mère. Mais depuis quelque temps, une main anonyme s’amuse à tracer sur son banc des inscriptions au Tipp-Ex qui le visent directement. « Alex, tronche de nem », « Alex, bol de riz »… Alex est d’origine taïwanaise. Blessé et en colère, il efface chaque nouvelle insulte. Heureusement, son amie Sybille a d’autres idées pour affronter ce problème délicat.

Mon avis : A l’adolescence, les enfants ne sont pas toujours tendres les uns envers les autres. Bourrés de préjugés, ils font souvent écho à ce qu’ils entendent autour d’eux, sans forcément s’imaginer des conséquences que peuvent avoir leurs propos.
Alex, est un jeune Taïwanais. Il a peu d’amis et déjeune seul tous les jours sur le même banc d’un parc. Il découvre alors des inscriptions racistes qui le visent directement. C’est alors qu’intervient, Sybille, une jeune fille de sa classe, révoltée par ces propos scandaleux. Elle va vite s’attacher à Alex et vont mener leur petite enquête pour découvrir qui est l’auteur de ces insultes.

Voici un petit roman destiné à la jeunesse qui parle ouvertement du racisme envers la communauté asiatique. J’ai l’impression que cette dernière passe parfois au second degrés face à d’autres communautés d’ont on pourrait parler plus souvent. Toutefois ces brimades et insultes répétées n’en restent pas moins anodines.
J’ai vraiment beaucoup aimé cette petite histoire. Elle est simple et colle à l’univers des adolescents.

Au delà du racisme, elle parle d’autres sujets tout aussi importants et sensibles comme l’absence du père, les difficultés financières, … Autant de thèmes qui font de ce roman un livre sensible et touchant.

J’ai beaucoup aimé le personnage d’Alex qui a du mal à trouver sa place entre ses deux cultures française et taïwanaise. Tout comme il en veut à son père de ne pas être présent auprès de lui et sa mère, préférant retourner vivre à Taïwan. Son silence est d’autant plus pesant sur cette situation déjà compliquée. Malgré tout il est comme tous les adolescents et aspire à avoir une vie comme tout le monde. Avoir des amis, et qu’on lui lâche les bottes avec ses origines.
J’ai également bien aimé la relation qu’entretient Alex avec sa mère. Ils sont proches malgré les épreuves de la vie.

L’univers dépeint par Sandrine Kao est bien réel, et on reconnait bien les comportements d’adolescents à travers les différents personnages. C’est de la méchanceté gratuite. Tout simplement une méconnaissance de l’autre. Alors plutôt que d’apprendre à connaitre la personne, autant l’attaquer de manière gratuite et anonyme. C’est d’autant plus lâche !

L’auteur a su mener à bien son histoire et j’ai vraiment passé un agréable moment de lecture.

Je ne peux que recommander cet ouvrage, et notamment aux jeunes, dès le collège.

    La lecture vous a plu ?
    Partagez !

Laisser un commentaire

2 commentaires

  1. Coucou,

    J’avais déjà l’intention de lire ce petit roman ; ton article ne fait qu’accroître mon envie !

    18 juillet 2013 à 19 h 28 min
  2. Il a l’air très bien, ce petit roman. Il faudrait que je découvre cette petite collection.

    18 juillet 2013 à 21 h 33 min
Liyah.fr – Livre enfant | Manga Shojo | BD | Livre pour ado | Livre Jeunesse | Jeux enfants - Un livre enfant, manga shojo, une BD adulte ou un livre pour ado à découvrir ? Les livres jeunesse de Liyah tournent tous autour de la littérature jeunesse. | Webdesign - Webcreationandme.com -