Titre : La nuit des corbeaux La nuit des corbeaux - J.Connolly - Les lectures de Liyah
Auteur : John Connolly
Éditeur : Presses de la cité
Date de sortie : 15 mars 2012
Pages : 464
ISBN : 978-2258094055
Prix : 21,30 euros
Genre : Roman adulte
Thèmes : Thriller, Policier, Vengeance, Enquête, Crime, Suspens

Acheter sur Amazon

Résumé : Adolescent, Randall Haight a commis l’irréparable : avec un ami, il a tué une jeune fille de quatorze ans. Après avoir purgé sa peine, Randall a refait sa vie à Pastor’s Bay, une bourgade paumée du Maine, sous une nouvelle identité. Pourtant, il ne tarde pas à recevoir des courriers anonymes. Il engage Charlie Parker afin de découvrir qui est le mystérieux corbeau. Mais bientôt une autre adolescente disparaît, et Randall est aussitôt soupçonné… y compris par le détective lui-même. Charlie Parker choisira-t-il d’enquêter pour ou contre son client ?

Pandore en pense quoi ? Vous le savez sûrement, les livres de ce genre (polar, thriller, …) ce n’est pas trop mon truc. Pourtant les résumés me tentent très souvent. Ensuite quand vient la lecture, j’appréhende, j’hésite, en plus ce sont souvent de petits pavés, et puis ben je finis par me lancer !

Je n’avais donc jamais lu de livres de cet auteur, et jusqu’à faire quelques petites recherches sur internet j’étais persuadée de lire un livre de Michael Connelly ! Hum … Oui je sais, c’est bas ! En même temps, vous avouerez qu’ils ont quelques points communs, tout de même … Non ?

Dans cette histoire, on retrouve l’enquêteur Charlie Parker, engagé par Randall Haight. Ce dernier a tué une jeune fille lorsqu’il était adolescent. Aujourd’hui, adulte il refait sa vie, mais lorsque dans la petite ville où il vit, une jeune fille est enlevée, il va vite se sentir persécuté par les différents courriers anonymes qui lui sont envoyés rappelant son horrible crime.

C’est une enquête drôlement bien menée, bien construite de toute évidence. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’auteur sait faire monter le suspens et surprendre son lecteur.
Toutefois, n’étant pas fan du genre, j’y ai trouvé quelques défauts qui m’ont parfois un peu ennuyés durant ma lecture.

L’auteur construit son récit à travers différentes enquêtes, qui vont pourtant se mêler. Toutefois cet entrecroisement m’a parfois semblé long, tout comme certains détails qui semblent ralentir la lecture, même si leur nécessité est justifiée.
Je n’ai pas l’habitude de ce genre de procédé, et ça m’a un peu déstabilisé.

Malgré tout, pour les amateurs du genre, je pense que ce roman a bon nombre de qualités. Je reconnais que John Connolly écrit bien. Dès le début, il place son lecteur dans une atmosphère oppressante, créant un malaise en lui, dont il est difficile de se défaire.

C’est au final, un thriller surprenant, surtout pour sa fin, mais il n’est pas indispensable à mon gout.

Author

2 Commentaires

Laisser un Commentaire