Je t'aime tellement que - Casterman - Les lectures de LiyahJe t’aime tellement que, Anne Herbauts, 
Casterman, Les Albums, 2013, 18,50 euros, 
Album jeunesse dès 8 ans
note_3

Résumé : Un livre, parce que aimer, c’est impossible à dire, à écrire, à peindre. Alors, j’ai écrit, peint, relié les lointains. Dans ce livre singulier, la couleur s’invite progressivement, comme si l’auteur devait apprivoiser un trop plein d’émotions. Au fil des pages, l’ouvrage explose d’images et de mots d’amour, on est à la fois dans le trop plein et la crainte du manque. Un livre léger et dense, aérien et profond. Entre l’incantation et la comptine, l’opéra et la chanson, une oeuvre où le grandiose côtoie l’imperceptible.

Mon avis : Voici un album quelque peu particulier. Il sort vraiment du lot. Il est très original de part son fond et sa forme.

Il n’y a pas vraiment d’histoire dans cet album, enfin pas comme on l’entend en général dans les albums. C’est un texte poétique, une déclaration d’amour aux personnes que l’on aime.
Décrire le sentiment d’amour n’est pas quelque chose de simple. C’est tellement, fort, immense et profond. Chacun l’exprime à sa manière, avec ses propres mots.
Ici, le récit décrit tout un tas de manière d’aimer. Il fait des comparaisons en tout genre pour exprimer ce sentiment d’amour.

J’ai un peu de mal à vous parler de cet album, tout simplement parce que j’ai eu du mal à m’y plonger. Les textes poétiques sont assez difficiles pour mois, je suis difficilement touchée en général. Ici, c’est ce qui s’est passé. Je n’ai pas réussi à ressentir une quelconque émotion. Je ne me suis pas retrouvée dans ces sentiments d’amour, dans ces manières de l’exprimer.
Je pense que cela est très personnel finalement, et c’est pourquoi, tout le monde peut ne pas accrocher face à de tels récits.
Toutefois, je pense que bons nombres de personnes pourront aimer cet album. Notamment les adultes qui sont rester adeptes aux beaux albums.
Les plus jeunes, par contre auront peut-être un peu de mal. Je ne sais pas trop si les enfants accrocheront à ce genre de récit. En tout cas, il a réservé aux plus grands.

Je t'aime tellement que 1 - Casterman - Les lectures de Liyah

Côté illustrations, elles sont elles aussi originales. J’ai aimé certaines pages, et d’autres un peu moins. C’est là aussi assez aléatoire.
Toutefois ces dernières se lient à chaque fois très bien au récit.
Là aussi, c’est à vous de voir si ce style vous plait. Si c’est le cas, n’hésitez pas, car c’est un album vraiment original.

Je t'aime tellement que 2 - Casterman - Les lectures de Liyah

Un album particulier. Il est a réserver aux plus grands, voir même aux adolescents et adultes, qui seront plus sensibles à cet ensemble.

logoalbums2014
Album lu pour le challenge Je lis aussi des albums organisé par Hérisson.

Author

Laisser un Commentaire