Je suis un arbre - Acte Sud - Les lectures de LiyahJe suis un arbre, Carole Zalberg,
Acte Sud Junior, D’une seule voix, 8 euros,
Roman jeunesse dès 13 ans

Résumé : Fleur est solide. Fleur s’occupe avec patience et parfois résignation d’une mère aimante, fantasque mais qui sombre un peu plus chaque jour dans l’alcoolisme. Leur petite routine est bouleversée par l’arrivée de Louna à la maison. La maladresse touchante et la fraîcheur de son amie envers sa mère vont permettre à Fleur d’accepter parfois de lâcher prise…

Mon avis : J’ai découvert la collection D’une seule voix il y a peu, avec le titre Le ramadan de la parole, et j’ai eu très envie de poursuivre ma découverte de cette collection. C’est donc ce tout nouveau titre que je viens vous présenter.

Fleur est une jeune fille qui vit avec sa mère. Sa vie pourrait être relativement banale si sa mère n’était pas constamment ivre. Fleur doit donc s’occuper de sa mère tout en allant à l’école, où elle n’a d’ailleurs pas beaucoup d’amie, hors mis Louna qui, elle aussi connait des problèmes de famille avec son père, trop souvent absent (même lorsqu’il est là).
Ces deux amies sont toujours soudées et rêvent ensemble à un semblant de vie meilleure.

J’ai beaucoup aimé ce récit, car même s’il est relativement court, il est particulièrement intense et prenant.
Le thème abordé est délicat. L’alcoolisme d’un parent est toujours tabou d’autant plus lorsqu’il s’agit de la mère. Pourtant cela existe, et les conséquences sont parfois dramatiques. Les ados sont laissaient à l’abandon et prennent le relai des parents, ce qui ne va clairement pas dans l’ordre des choses.

Le récit livré par Carole Zalberg est très bien écrit, avec des mots justes et sincères. Il peut se lire d’une traite tant il est prenant.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Fleur, qui est une jeune fille forte et très mûre pour son âge. Elle prend soin de sa mère, veille sur elle comme si c’était elle l’adulte. Elle sait que sa mère l’aime, même si elle ne lui montre pas. Elle aurait pu mal tourner où choisir la facilité en restant vivre chez son père, qui lui, lui apporte confort et sécurité. Mais Fleur aime sa mère et pour elle, il est de son devoir de la veiller et d’être là pour elle.

Le personnage de Louna est également très intéressant, car il présente une autre version de la famille éclatée, des parents démissionnaires de leur rôle de parent. La situation est un peu différente, mais les conséquences sont les mêmes.

Quand à la mère de Fleur, j’ai eu à la fois pitié d’elle, mais en même temps, j’étais très en colère contre elle, contre ce qu’elle est et son irresponsabilité. Surtout que les raisons de son alcoolisme relèvent clairement de son égoïsme, et non pas d’une réelle souffrance.

Je vous recommande ce petit roman, notamment aux collégiens, car c’est un livre juste et sincère, un roman court et poignant qui leur plaira très certainement.

Author

2 Commentaires

  1. Je n’ai pas lu ce livre mais j’adore Carole Zalberg notamment la trilogie des tombeaux; Est ce que tu connais ?
    Bonne journée

Laisser un Commentaire