Stephanie BlakeHistoires pour enfants dès 3 ans, 
Je ne veux pas aller à la piscine, 
Je suis le plus grand, 
Stéphanie Blake, 
L’école des loisirs, 2014, 12,70 euros
note_3

Présentation de ces histoires pour enfants : La piscine ? Cet endroit horrible où l’on grelotte de froid, de peur et de honte en maillot de bain, où l’on boit la tasse, où des monstres marins peuvent nous attaquer ?…

Simon, alias Superlapin, est contrarié. Quand sa maman les a mesurés, lui et son petit frère Gaspard, elle a trouvé que Gaspard avait beaucoup grandi : trois centimètres ! Et Simon, un peu seulement : un ridicule centimètre.

Mon avis : Vous connaissez très certainement Simon, ce petit lapin au caractère bien trempé. Le voici de retour avec deux nouvelles histoires pour enfants.

Dans la première, Simon doit aller à la piscine avec sa classe, mais sa seule réponse est : Jamais de la vie !
Il appréhende beaucoup ce moment où il devra se mettre en maillot de bain, il aura froid, il faudra se jeter à l’eau, … Il en fait des cauchemars ! Mais pourtant, il va bien falloir que Simon se jette à l’eau !

Dans le second livre, Simon est jaloux car son petit frère, Gaspard, à plus grandit que lui. Il lui en veut beaucoup. Mais quand Gaspard se fait embêter par un grand, Simon va lui montrer c’est qui le plus grand !

Histoires pour enfants Stephanie Blake 1

Alors comment vous dire, je sais que Simon est un petit personnage très apprécié des enfants. Les miens, les premiers d’ailleurs. Ils rigolent beaucoup aux bêtises de Simon. Mais en tant que maman, je dois bien vous avouer que je n’aime pas trop Simon. Je le trouve plutôt effronté, et je n’aime pas vraiment sa manière de parler, ni de répondre aux adultes par exemple. Je ne trouve pas qu’il soit un bon exemple pour les enfants, et j’hésites toujours à le lire à mes garçons. Evidemment, ils entendent pire à l’école, mais à la maison, j’aime autant ne pas cautionner ce genre de langage. Je ne sais pas ce que vous en pensez, vous ?

Histoires pour enfants Stephanie Blake 2

Côté illustrations c’est très simple. Je regrette un peu qu’il y ai toujours cette grande page de couleur uniforme d’un côté et l’illustration de l’autre. J’aime quand tout se mélange et quand il y a une certaine harmonie au niveau des illustrations. Là je trouve ça très carré, un peu trop rigide.

Vous l’aurez compris, la maman que je suis n’est pas forcément fan de Simon, même si je sais qu’il plait beaucoup aux jeunes lecteurs. 

Author

Laisser un Commentaire