Histoire pour enfants dès 4 ans,
Tu es chez toi,
M.H. Clarjk, Isabelle Arsenault,
Kimane, 12,95 euros

Présentation de cette histoire pour enfants : La lune et les étoiles illuminent la nuit. Elles sont chez elles dans l’univers infini. Partout où il souffle, le vent est chez lui… et ma place est avec toi, ici ! Cet album superbement illustré et rassurant rappelle aux enfants qu’ils seront toujours à leur place à nos côtés, et dans nos pensées.

Mon avis : Aujourd’hui je vous présente une très jolie histoire pour enfants très doux et marqué par une touchante sensibilité sur la vie en général et la place de chacun. Un très bel album des éditions Kimane que nous allons découvrir de suite.

Dans cette histoire pour enfants nous partons au coeur de la nature et notre jolie planète. Le texte met en valeur la nature et l’importance qu’à chaque être. Les animaux ont leur place, les arbres également, les humains aussi. Chacun à un rôle à remplir sur cette terre, à une fonction particulière. C’est comme cela que la planète fonctionne au mieux, en se respectant les uns et les autres. 

Cette histoire pour enfants est vraiment très belle, très douce et bienveillante. Elle met vraiment en avant l’amour de la Vie, dans son sens le plus large. Je trouve que c’est un joli message à partager avec les enfants dès leur plus jeune âge. Prendre conscience de l’importance de la vie de chaque être sur la planète est essentiel, je pense.

Vous pouvez donc partager cette lecture avec vos jeunes enfants dès 4 ans. Je pense qu’ils seront touchés par ce joli message, et comprendront très bien qu’il faut respecter la vie et ses créatures, quelles qu’elles soient. Le texte n’est pas très long et plaira aux enfants qui aiment les jolies histoires douces.

Les dessins sont à l’image du texte. Je les ai trouvé très douces, pleine de tendresse. Les tons sont doux et il en ressort une certaine poésie à chaque page. C’est vraiment un plaisir. Un album à lire et à relire sans se priver !

Une jolie histoire pleine de tendresse à ne pas manquer !

Author

Laisser un Commentaire