Histoire pour enfants La revanche des chaussettes qui puentHistoire pour enfants dès 4 ans,
La revanche des chaussettes qui puent, 
Ingrid Chabbert et Estelle Billon-Spagnol, 
Frimousse, 2016, 13 euros
note_4

Présentation de cette histoire pour enfants : Hector est amoureux et par amour, finies les chaussettes qui puent ! Mais le jour où l’une d’elles disparait, c’est la ca-tas-tro-phe !

Mon avis : Ingrid Chabbert est une auteure que j’apprécie beaucoup. Elle a un univers bien à elle, très tendre et plein d’humour. C’est toujours un plaisir pour mes garçons et moi-même de découvrir ses livres.

Cette histoire pour enfants est en fait le second volet d’une série. Bien que n’ayant pas lu le premier, nous n’avons eu aucun problème à comprendre tout.

Hector est un petit garçon qui a une paire de chaussettes préférée, les rouges et blanches. Il les aime tellement qu’avant, il ne les lavait jamais. Mais depuis qu’Hector est amoureux, il ne veut plus sentir mauvais, et il les lave tous les jours. Mais un jour, c’est la catastrophe, Hector a perdu une de ses chaussettes. Il va devoir entreprendre des recherches intenses et prendre des mesures afin de ne plus connaitre ce genre de problème.

La revanche des chaussettes qui puent 1

J’ai beaucoup aimé cette histoire pour enfants, et il faut dire que mes garçons l’ont tout autant apprécié. Le titre leur a tout de suite plus. Ils sont toujours dans leur période d’humour pipi-caca.

C’est une histoire très rigolote et en même temps plein de tendresse. On s’attache à ce petit Hector, et sa situation a le don de faire rire.

C’est un texte qui plaira sûrement au plus grand nombre d’enfants. Il n’est pas trop long et surtout très rythmé. C’est un plaisir à lire et à écouter.

La revanche des chaussettes qui puent 2

Les illustrations sont réussies et tout à fait dans l’esprit de cet album. Les mimiques d’Hector sont à croquer !

Une histoire pour enfants très fraiche et pleine d’humour. A découvrir ! 

Author

1 Commentaire

  1. nous avons récemment découvert les chaussettes qui puent, inutile de dire que nous allons attendre leur revanche avec impatience!

Laisser un Commentaire