Histoire pour enfants dès 8 ans,
Qui va bercer Zoé ?, 
Andrée Poulin, Mathieu Lampron, 
Les 400 coups, 13,50 euros

Présentation de cette histoire pour enfants : C’est l’histoire d’un pépé avec une peine si grande qu’il ne peut même pas pleurer. 
C’est l’histoire d’un bébé qui pleure et qui crie pour se faire réconforter. 

Mon avis : Voici une jolie histoire pour enfants où l’on aborde avec délicatesse et sensibilité le thème du deuil.

En effet, cette histoire est celle d’un pépé qui vient de perdre sa tendre épouse. Depuis il ne veut qu’une seule chose : la rejoindre. Il n’a plus goût à rien, plus goût à la vie. Dans le même temps, une petite fille, Zoé, est née, un peu trop tôt, suite à un terrible accident. La gentille dame qui s’occupe du pépé, décide de l’emmener à l’hôpital pour qu’il se lie avec la petite Zoé. Elle est sûre que ce contact lui permettra de reprendre goût à la vie. Mais ce monsieur n’est pas décidé à bercer Zoé. C’est trop difficile pour lui.

Cette histoire pour enfants est très jolie et aborde un thème plutôt délicat, celui de la mort, mais surtout du deuil. Ce n’est pas facile de re-donner goût à la vie à quelqu’un qui a perdu sa moitié. J’ai trouvé alors l’idée de l’infirmière plutôt originale, mais surtout très bonne. Quoi de mieux qu’un petit bébé qui ne demande que de l’affection pour re-donner goût, amour et courage à quelqu’un. Un bébé est ce qui a de plus innocent en ce monde. Difficile de résister, surtout lorsqu’on connait l’histoire déjà bien chargée de la petite Zoé.

C’est une histoire pour enfants vraiment très belle et très touchante. Cette dernière est signée Andrée Poulin, dont je vous ai déjà parlé avec l’album Deux garçons et un secret. J’avais déjà remarqué la plume touchante et sensible de l’auteure, qui n’a fait que se confirmer ici.

Les illustrations sont plutôt jolies. J’ai beaucoup aimé le jeu de couleurs fait entre la vie toute grise de ce pépé, depuis qu’il a perdu sa femme et les touches de couleurs qui parsèment sa vie, mais qu’il ne voit pas encore forcément. j’ai trouvé cela très subtil et poétique.

Je pense que cette histoire pour enfants conviendra davantage aux enfants plus grands, dès sept, voir huit ans. Le sujet étant un peu délicat, il conviendra à chacun de voir si l’histoire peut convenir à leurs enfants. En tout cas, elle est très jolie, et à découvrir !

Une jolie histoire pour enfants très douce et très belle. 

Author

Laisser un Commentaire