Histoire pour enfants dès 5 ans,
Le printemps de Gyô, 
Aude Hage, Carole Fritsch, 
Akinomé, 14,95 euros

Présentation de cette histoire pour enfants : Gyô est un petit garçon malicieux qui vit dans un temple shinto au Japon. Un matin, il casse un précieux vase et s’enfuit dans la forêt pour échapper aux remontrances de son père. Il tombe sur Baba-san, le grand esprit Kami (divinité vénérée dans la religion shinto). Celle-ci s’inquiète car l’hiver ne veut pas s’en aller ! Elle propose une mission à notre jeune héros afin de réparer sa bêtise : il doit récupérer son éventail volé par un kitsune (renard) maléfique qui empêche ainsi le printemps de revenir. Gyô va affronter ses peurs, faire preuve d’ingéniosité et de courage pour réussir vaillamment sa mission. Grâce à l’intervention d’une grue, il parvient à récupérer l’éventail magique. Le printemps revient : les saisons sont sauvées. A la fin de l’ouvrage, l’enfant pourra poursuivre l’histoire en réalisant un éventail. Découpage, collage, coloriage…

Mon avis : Aujourd’hui, je vous invite à découvrir une jolie histoire pour enfants des éditions Akinomé. Je vous ai déjà présenté de jolis livres de cette maison d’éditions comme Nao et ses origamis ou encore Les poissons dorés.

Dans cette histoire pour enfants, nous allons faire la rencontre de Gyô, le fils du prêtre Ren. Gyô vient de casser un vase très précieux. Alors qu’il tente de s’enfuir, il fait la rencontre de Baba-San, l’esprit kami qui veille sur le temple. Afin de réparer son erreur, il devra remplir une mission délicate en récupérant l’éventail qui fait revenir le printemps auprès d’un kitsune. 

J’aime toujours beaucoup les histories de cette maison d’éditions qui sont toujours d’inspiration japonaise, et je pense que vous connaissez maintenant mon amour pour le Japon et sa culture. Cette histoire ne fait pas exception et on retrouve ici une histoire qui puise son origine dans le folklore japonais. On y retrouve les esprits qui caractérisent les légendes japonaises et cette ambiance est très bien représentée. J’ai beaucoup aimé l’histoire de Gyô qui fait preuve de courage et de malice afin de réparer son erreur. 

C’est vraiment une jolie histoire que l’on retrouve ici et je suis certaine qu’elle plaira beaucoup aux enfants dès 5 ans. Je pense qu’elle plaira tout autant aux plus grands et en particulier aux petits et grands fans du Japon et de sa culture. C’est un texte assez dense mais très agréable à lire qui nous plonge dans une lecture douce et un brin magique. 

Globalement, je trouve les illustrations de cet album assez simples, avec un trait très fin et soigné. Au départ, j’étais un peu sceptique, car par moment je trouve cela un peu scolaire, mais c’est une question de goût, et au final l’ensemble est vraiment très joli et très agréable. Les couleurs sont jolies et très douces et l’ensemble fidèle à l’esprit du Japon.
De plus, on retrouve comme toujours à la fin de l’ouvrage des activités manuelles à réaliser et en rapport avec l’histoire. De quoi prolonger le plaisir de l’histoire et découvrir d’un peu plus près les traditions japonaises. A noter, que les papiers et patrons nécessaires aux activités sont fournies à la fin du livre.

Encore une chouette histoire de la part de cette maison d’éditions.  

Author

Laisser un Commentaire