Histoire pour enfants dès 6 ans,
Le fils de l’ours, 
Isabelle Wlodarczyk, Minji Lee-Diebold, 
D’eux, 13 euros

Présentation de cette histoire pour enfants : Azar est un monteur d’ours. Son maître lui confie un vieil ours. Il s’appelle Nemo. Azar et Nemo ne se quittent plus. Bientôt, c’est l’ours qui guide l’enfant et lui tient lieu de père. Le fils de l’ours est une histoire de filiation entre un orphelin et un animal. Une bête féroce qui le protège de monde des hommes.

Mon avis : Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une histoire très touchante des éditions D’eux.

Dans cette histoire pour enfants, nous retrouvons Azar, un petit garçon orphelin. Un jour, un monsieur l’adopte. C’est un dresseur d’ours. Il lui apprend alors les rudiments du métier et lui confie son premier ours, Nemo. Mais l’homme n’est pas très gentil et au bout de 2 ans, il met à la porte Azar et son ours. Ensemble, ils parcourent les chemins et vont de village en village et deviennent inséparables, bien qu’il rêvent chacun parfois à d’autre destin. Un jour, ils arrivent dans un village qui n’accepte Nemo. Ils le maltraitent et le capturent.

Voici une histoire très belle mais un petit peu triste tout de même. On a ici une belle histoire d’amitié entre un petit garçon et un ours. Une amitié exceptionnelle, voir même fusionnelle. Ayant grandi ensemble, l’ours a fini par adopter Azad comme son fils et Azad l’a considéré comme un parent. Hélas, je ne vais pas vous le cacher, la fin de cette histoire est assez tragique. Il n’y a rien de choquant dans le texte ou dans les images, mais c’est assez évocateur pour comprendre le côté tragique. Toutefois, il est vrai aussi que la vie n’est pas toujours joyeuse et ici la fin tente d’apaiser les choses et surtout de transmettre un beau message où la force de vivre est au-delà de tout. 

En effet, j’ai lu cette histoire avec Noé, 6 ans, mais il n’a pas aimé la fin qui l’a rendu triste. Il est assez sensible et ce genre d’histoire le touche facilement. Je ne veux pas vous en dire trop, mais sachez tout de même que la fin est particulière et donc les plus jeunes ou les plus sensibles pourraient ne pas trop apprécier. Je pense que c’est une histoire à proposer aux enfants plus grands. Il est assez difficile de donner un âge. Je pense que cela dépendra de chacun et de sa sensibilité. Mais dans tous les cas, je pense à partir de 6 ans. 

J’ai beaucoup aimé les illustrations qui sont vraiment très jolies, très douces et pleine de sensibilité. Il est clair qu’il y a un fort contraste entre la tendresse de ces dessins et le destin tragique de nos personnages. Cela créé une sensation assez étrange mais bien réussie.
Alors en conclusion, cet album est vraiment très beau mais il faut savoir qu’il pourra ne pas convenir à tout le monde. Mais si vous aimez les histoires un peu différente, marquante et touchante, pleine de sensibilité, alors je pense que cet album à toutes les chances de vous plaire !

Un joli album touchant et marquant !

Author

Laisser un Commentaire