Histoire pour enfants A l'école des doudousHistoire pour enfants dès 3 ans,
A l’école des doudous ou comment devenir un doudou, 
Frédérique Elbaz et Isaly, 
Les éditions du mercredi, 2015, 16,20 euros
note_4

Présentation de cette histoire pour enfants : Une vache en peluche est choisie pour être le doudou d’une petite fille. Mais avant, elle doit aller à l’école des doudous. Les meilleurs professeurs du monde apprennent à la petite vache et à toute sa classe comment devenir l’inséparable compagnon d’un enfant.

Mon avis : Voici une histoire pour enfants que j’ai découvert avec plaisir, d’autant plus que je ne connaissais pas du tout les Editions du mercredi jusqu’à présent.

Cette histoire est celle d’une petite vache en peluche qui souhaite devenir le doudou inoubliable d’un enfant. Pour se faire, elle doit partir en apprentissage, car on ne nait pas doudou, on le devient.
C’est un véritable entrainement qui l’attend, assez difficile parfois, mais la petite vache est motivée, et rien ne la décourage.

A l'école des doudous 1

J’ai globalement bien aimé cette histoire pour enfants. L’histoire est à la fois mignonne, douce et pleine d’humour. J’ai beaucoup aimé la façon dont les doudous deviennent de vrais doudous. Ils vont dans une école qui rappellent l’école des enfants, et même des plus grands. Ainsi cela rappellera le quotidien des enfants et ils trouveront sûrement ça marrant que leur doudou est dû aller également à l’école eux aussi avant de venir dans leur maison.

Le point fort de cette histoire pour enfants, pour moi, c’est l’humour que l’on retrouve avec le rapprochement entre la vie des doudous et des humains.

Au niveau du texte, je l’ai trouvé assez long tout de même. L’éditeur conseille cette histoire dès 3 ans, mais je ne suis pas sûre que les enfants de cet âge resteront attentif à une histoire aussi longue. Effectivement, vous pouvez lire cette histoire en plusieurs fois, mais une fois encore, à cet âge, ce n’est pas ce qu’il y a de mieux.
Du coup, je trouve qu’il y a un petit décalage. La longueur du texte correspondrait davantage à des enfants de 6 ans, mais l’histoire en elle-même peut ne plus trop les intéresser, ils peuvent trouver cela un peu « bébé ». C’est donc à voir en fonction des goûts de votre enfant.

A l'école des doudous 2

Les illustrations sont jolies et douces. Elles correspondent bien à l’univers qu’à voulu l’auteur.

Seul petit reproche, les premières pages de l’histoire qui se déroulent la nuit sont très sombres et on ne voit pas bien les détails. Mais cela n’est pas bien grave, car seulement sur deux pages.

On a donc ici une très jolie histoire pour enfants, un peu longue, mais très jolie. A voir donc selon les goûts de vos enfants et leur capacité à se focaliser sur des histoires longues. 

Author

Laisser un Commentaire