Histoire pour enfants dès 6 ans, 
Une danseuse ne porte pas de lunettes, 
Claudine Colozzi, Elsa Oriol, 
Kaléidoscope, 13,20 euros

Présentation de cette histoire pour enfants : Daisy n’en croit pas ses oreilles. Pour le spectacle de fin d’année, Monsieur Golovine l’a choisie pour danser son nouveau ballet. Il paraît même que Pauline de Belleville, la directrice de la célèbre école Tutu et cie, sera là. Mais son professeur a été intraitable : Daisy devra quitter ses lunettes pour monter sur scène…

Mon avis : Voici une jolie histoire pour enfants où la confiance en soi est mise en avant avec beaucoup de poésie et de grâce.

Daisy est une petite fille passionnée de danse. Elle est très heureuse d’être sélectionnée pour le spectacle de fin d’année. Mais pour y participer, elle ne doit pas porter ses lunettes le soir de la représentation. Daisy est alors paniquée. Elle ne sait pas trop comment elle va faire. Sans ses lunettes, elle n’y voit rien. Mais avec un peu d’entrainement et beaucoup de confiance en soi, Daisy sera-t-elle fin prête pour le spectacle ?

J’ai beaucoup aimé cette histoire pour enfants que j’ai trouvé très douce et pleine de poésie. L’histoire de Daisy pourrait être celle de n’importe quel enfant. Ici on y parle de danse, mais cela pourrait être un autre sport, puisqu’ici le thème principal est surtout la confiance en soi.
Daisy pense que sans ses lunettes, elle sera incapable de bien danser. Et pourtant, elle va comprendre qu’effectivement ses lunettes lui permettent de bien voir, mais puisqu’elle est une bonne danseuse, avec ou sans ses lunettes, elle est capable de danser tout aussi bien.

J’ai trouvé cette histoire pour enfants très douce et jolie. Pleine de poésie, elle permet de faire comprendre aux enfants qu’il faut toujours croire en soi et en ses capacités.

Je pense que la plupart des enfants apprécieront cette histoire. Elle n’est pas plus particulièrement destinée aux filles qu’aux garçons, bien qu’effectivement, certains petits garçons peuvent être réticents à cause du titre. Mais finalement, il n’en est rien. C’est un texte vraiment bien écrit, délicat et plein de poésie.

En revanche, je pense que ce texte sera plus apprécié par les enfants dès 5 ans. Je pense que les plus jeunes ne seront pas forcément touché par ce texte et surtout son message.

Les illustrations sont également très jolies. Je les trouve vraiment en phase avec le texte, le monde de la danse, mais aussi ce petit côté flou que Daisy doit ressentir lorsqu’elle est sans ses lunettes. C’est bien travaillé avec un style original, avec des dessins proches de la peinture. C’est vraiment très joli.

Une chouette histoire pour enfants à découvrir !

Author

Laisser un Commentaire