Histoire pour enfants dès 6 ans,
Chère toi que je ne connais pas
Isabel Pin, 
Hélium, 12,90 euros

Présentation de cette histoire pour enfants : Chère toi, Je t’invite samedi après-midi à quatre heures, pour un goûter chez moi. On ne se connaît pas, mais la maîtresse dit que tu viens d’un autre pays…

Mon avis : Voici une jolie petite histoire pour enfants plutôt originale. Avant lecture, je ne savais pas vraiment de quoi parler ce titre, ce fut donc une totale découverte. Je vous invite également à en découvrir davantage sur cette histoire éditée chez Helium.

Cette histoire se présente comme une lettre d’une petite fille qui écrit à la nouvelle élève de son école. Celle-ci ne parle pas bien français car elle vient d’un autre pays, mais ce n’est pas grave, notre petite héroïne veut l’inviter chez elle, lui faire plaisir en lui préparant un bon goûter. 

J’ai trouvé ce texte vraiment très joli et très touchant. J’aime beaucoup observer la simplicité et la gentillesse inée des enfants (même si ce n’est pas toujours le cas, hélas). Mais ici, on retrouve cela et j’ai trouvé cela vraiment très touchant. Peu importe d’où l’on vient, que l’on ne parle pas la même langue, l’important est de faire plaisir et d’apprendre à se connaitre, aller au-delà des préjugés et des idées toutes faites. Je trouve cela vraiment beau et cela devrait être la norme. 

Cette histoire pour enfants est donc l’occasion d’aborder avec les plus jeunes la question des migrants. Dans certaines écoles, il y a des enfants venus d’autres pays, et je pense qu’il est très important d’expliquer tout cela à nos enfants dès l’entrée en primaire. Cela leur permettra de savoir, de connaitre et de ne pas avoir d’aprioris. Cela est du ressort des parents. Ce livre permettra donc de parler de tout cela et d’expliquer aux enfants, qu’il y a des familles qui ont dû quitter leur pays car il était en guerre et que cela devenait trop dangereux pour eux. 

Personnellement, je conseillerai cette lecture aux enfants de primaire, dès 6 ans. C’est généralement à cet âge là que les questions se font plus présentes. Le texte n’est pas bien compliqué, mais pas non plus adapté aux plus petits. Pour le primaire, c’est vraiment l’idéal.

Seul petit point noir à mes yeux, ce sont les illustrations auxquelles je n’ai pas vraiment adhéré. Je les trouve, personnellement un peu brouillon. On dirait des dessins d’enfants. C’st peut-être le style qui veut cela, mais j’ai eu beaucoup de mal à accrocher. Evidemment, cela reste un avis personnel, et je vous invite à vous faire le vôtre !

Une jolie histoire sur un thème délicat mais important. 

Envie de découvrir cette histoire ? 
Commandez-la directement en cliquant sur l’image !

Author

Laisser un Commentaire