Halfdan W.Freihow – Cher Gabriel

Titre : Cher Gabriel Cher Gabriel - Freihow - Les lectures de Liyah
Auteur : Halfdan W.Freihow
Éditeur : Gaïa
Date de sortie : Mars 2012
Pages : 176
ISBN : 978-2-84720-226-7
Prix : 16 euros
Genre : Roman adulte norvégien
Thèmes : Relations père-fils, Maladie, Autisme, Témoignage.

Acheter sur Amazon

Résumé : Cher Gabriel est une lettre intime et émouvante d’un père à son fils. Gabriel est autiste. Il vit avec sa famille dans une maison située sur la côte norvégienne, en pleine nature sauvage et balayée par les vents. H. W. Freihow met en lumière une relation complexe, un amour inconditionnel. Tel un château de sable qui tantôt prend des allures de palais étincelant, tantôt se laisse engloutir à la première houle, et qui sans cesse demande à être reconstruit.

Pandore en pense quoi ? Ce livre est l’histoire même de l’auteur, ce père a qui on a annoncé que son fils, alors âgé de 3 ans était autiste. Le coup est dur et tombe comme une massue. Comment accepté que de telles choses touchent notre propre enfant ?
Halfdan Freihow a alors couché ses pensées, ses peines, ses joies sur papier, qui serait une lettre ouverte à son fils, Gabriel.

Personnellement, avant de lire ce livre, je ne connaissais pas vraiment ce qu’était l’autisme, et je par voie de conséquence, je n’en mesurais pas tous les effets qu’ils pouvaient en découler.
A travers ce récit, je me suis aperçue que c’est une maladie qui prend différentes formes et qui influe sur le comportement plongeant le patient dans son monde et qui peut être même parfois incapable de vivre une vie sociale.
C’est un handicape qui ne se voit pas au premier coup d’œil, mais qui modifie toute une vie et celles de son entourage.
Un passage qui m’a marqué, c’est quand Gabriel dit à son père que plus tard il voudra se marier. Son père se demande si seulement il pourrait en être capable, et l’on sent bien que c’est un pari perdu d’avance !

Ce livre m’a touché, dans le sens où l’on ne peut être que touché par une telle histoire. Cette lettre d’un père à son fils sonne comme une immense preuve d’amour. Ce père parfois totalement désemparé, qui se pose mille et une questions par rapport à son fils, nous émeut forcément. Je ne peux que l’admirer pour son courage, sa détermination et ses faiblesses, malgré tout.
C’est une lettre sincère, juste et émouvante. Un père qui ne va pas dire que tout est beau et rose malgré la maladie de son fils. Il ne triche pas avec ce qu’il ressent.

En revanche, il ne faut pas s’attendre à une histoire pleine de rebondissements et de suspens.
Ce récit est plutôt une suite d’anecdotes que ce père se remémore. Des histoires qu’il a vécu avec son fils et qui lui ont fait prendre conscience de sa maladie, et qui lui ont appris à vivre avec.
De ce fait, j’avoue avoir ressentit un certain ennui par moment, car rien ne se passe.
Certaines anecdotes sont intéressantes et nous font forcément prendre conscience de cette maladie, de ce qu’elle représente, mais sur un peu plus de 160 pages, j’ai trouvé ça un peu long.

Ceci étant, le style de l’auteur est plutôt agréable et fluide, on ressent bien les sentiments qu’il a voulu faire passer à travers ce texte.
On ne peut donc nier que c’est un livre touchant (forcément) mais qui ne m’a pas vraiment convenu sur sa longueur.

babelio les lectures de liyah
Un grand merci à l’équipe de Babelio et aux éditions Gaïa pour m’avoir fait découvrir ce livre.

    La lecture vous a plu ?
    Partagez !

Laisser un commentaire

6 commentaires

  1. Un roman qui pourrait bien me plaire, je prends note, merci pour ce très beau billet.
    Bonne journée !

    24 avril 2012 à 9 h 34 min
    • Contente que le billet t’ai plus, Céline ;-)

      25 avril 2012 à 16 h 19 min
  2. Le titre avait attiré mon oeil tu sais bine pourquoi. ;)

    24 avril 2012 à 16 h 14 min
    • Ca a été pareil pour moi, Leiloona ;-)

      25 avril 2012 à 16 h 20 min
  3. « bien » :oops:

    24 avril 2012 à 16 h 15 min
  4. ellen Foucher

    En effet, ceci n’est pas un roman palpitant, en fait ce n’est pas un roman du tout! C’est une lettre certes, mais c’est aussi une réflexion sur le langage, les rapports humains, « la foi » au sens large qui dépasse largement le cadre de l’enfant autiste.
    je suis contente qu’on en parle, c’est un livre qui peut apporter beaucoup de choses je pense, au-delà des connaissances. Mais ce n’est pas un livre pour se détendre. Je suis contente que le style paraît fluide et agréable – car je suis la traductrice!

    6 juin 2012 à 15 h 54 min
Liyah.fr – Livre enfant | Manga Shojo | BD | Livre pour ado | Livre Jeunesse | Jeux enfants - Un livre enfant, manga shojo, une BD adulte ou un livre pour ado à découvrir ? Les livres jeunesse de Liyah tournent tous autour de la littérature jeunesse. | Webdesign - Webcreationandme.com -