BD adulte La page blanche - Bagieu - Les lectures de LiyahBD adulte
La page blanche, Boulet et Pénélope Bagieu,
Delcourt/Mirages, 2012, 22,95 euros,

Résumé de cette BD adulte : Une jeune femme reprend ses esprits sur un banc sans se rappeler ni son nom ni ce qu’elle fait là. Menant l’enquête tant bien que mal, elle tente de retrouver la mémoire et son identité. Mais que va-t-elle découvrir ? Un passé romanesque fait de drames et de romances ou l’existence banale d’une femme ordinaire ? Et dans ce cas, saura-t-elle devenir quelqu’un après avoir été quelconque ?

Mon avis : Pénélope Bagieu est une auteure que j’aime beaucoup. Parfois ses histoires sont un peu futiles, mais tellement drôles. Parfaites pour décompresser et prendre la vie du bon côté. Je considère un peu ses BD adulte comme des bouffées d’oxygène, d’excellents moments pour des journées de petites déprimes.

Dans cette BD adulte, Pénélope Bagieu s’est associée à Boulet, autre auteur de BD. Je dois bien avouer que l’alliance de ces quatre mains, est vraiment réussie.

Eloïse est une jeune femme qui se retrouve sur un banc. Ce qui s’est passé juste avant, elle l’ignore. Elle a tout oublié : son nom, où elle habite, ce qu’elle fait dans la vie, ce qu’elle aime, sa famille, ses amis, tout. C’est LE blanc.
Il va donc lui falloir faire un énorme travail pour tenter de retrouver sa mémoire, ou à défaut de se trouver elle-même.

Cette BD adulte m’a fait un peu flippée, comme La parenthèse, qui porte sur le même thème, mais traité de manière bien différente. Perdre la mémoire du jour au lendemain, tout oublier, s’oublier sois même doit être une chose vraiment horrible. Comment se retrouver seule, complétement seule et perdue du jour au lendemain ? En plus, dans cette BD, on s’aperçoit aussi que parfois personne peut chercher après vous, pas de famille, rien. Personne pour s’inquiéter ou prendre de vos nouvelles. C’est vraiment horrible !

Le thème abordé n’est évidemment pas léger, même s’il est traité avec beaucoup d’humour, mais il nous force à la réflexion, à faire un travail sur sois afin de voir si la vie que nous vivons est bien celle que nous voulons pour nous même.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire. Il y a beaucoup d’humour et j’ai ris à plusieurs reprises.

La page blanche 1 - Bagieu - Les lectures de Liyah

Les illustrations sont toujours à la hauteur du travail de Pénélope Bagieu. Je suis désolée pour Boulet, mais je ne connais pas son travail ! 🙁
Les couleurs sont vives, le trait vif et plein d’humour. Les pages se tournent facilement et avec plaisir.

La page blanche 2 - Bagieu - Les lectures de Liyah

J’aurai pu mettre 5 pétales à cette BD, mais hélas, la fin n’est pas du tout, du tout, ce à quoi je m’attendais, et j’ai été déçue. Je l’ai trouvais trop simple, trop expéditive face à mes attentes. Ensuite, je comprends bien le message que les auteurs ont voulu faire passer, mais ce n’est pas celui que je voulais trouver, je pense.

Toutefois, cette BD adulte a été un excellent moment de lecture que je ne regrette absolument pas et je remercie encore ma copine, Hérisson pour m’avoir offert ce livre lors du Swap anniversaire.

Voir mes avis sur d’autres livres de Pénélope Bagieu

Ma vie est tout à fait fascinante, Pénélope Bagieu - Les lectures de Liyah   Josephine - P.Bagieu - Les lectures de Liyah   Cadavre exquis - Bagieu - Les lectures de Liyah


BD adulte lue dans le cadre du challenge organisé par Calypso. Pour cette session, il fallait lire un livre qui contenait le mot « blanc» dans le titre. Les féminins et pluriels étant acceptés donc Blanche, ça marche aussi ! 😉

J’ajoute également cette BD adulte au challenge Bookineurs en couleurs, puisque la couleur de la couverture est rose.

Author

6 Commentaires

  1. Je l’ai lu il y a quelques mois de cela et je l’ai pas chroniqué. Décue également par cette fin.
    Mais comme tu dis un agréable moment de lecture cela dit

    • Je crois que cette fin en a dérouté plus d’un ! Un peu faite à la va vite, je trouve !

  2. Comme toi, j’ai bien aimé mais la fin m’a déçue. Je me suis dis « tout ça pour ça ? ».
    J’ai adoré l’imagination débordante d’Éloïse 🙂

    • Oui c’est exactement ça. au vu de l’imagination débordante d’Eloïse, je m’attendais du coup à une fin à laquelle je ne m’attendais pas du tout !

Laisser un Commentaire