Bande dessinée dès 8 ans,
Mortelle Adèle au pays des contes défaits,
Mr Tan, Diane Le Feyer,
Globulle, 12,90 euros

Présentation de cette bande dessinée : Mortelle Adèle se retrouve propulsée dans le pays des Contes Défaits, un monde merveilleux où tout le monde peut réaliser ses rêves ! Mais celle que tout le monde surnomme Princesse Barbecue traîne une réputation explosive qui détonne avec le calme apparent des habitants du Royaume d’Enchantement… Un caractère qui pourrait lui être utile pour survivre à la mignonnerie de ce monde étrange, où les princes se la coulent douce tandis que les petites princesses rivalisent de vacheries pour cumuler des points sourire et devenir les héroïnes de leur propre conte ! Pour Adèle, l’objectif est simple : dégommer la concurrence et écrire un conte d’un nouveau genre pour les filles ET les garçons !

Mon avis : Aujourd’hui, je vous présente le dernier titre de Mortelle Adèle, cette petite héroïne qui a su conquérir le coeur des jeunes (et moins jeunes) lecteurs. Vous la connaissez très certainement, ici à la maison, on est tous fan ! D’ailleurs, pour ce livre (et comme pour tous les autres thèmes) il a été lu dès réception. C’était même un peu la guerre pour savoir qui allait le lire en premier. je vous invite de suite à découvrir ce nouveau titre de Mr Tan.

Cet album de Mortelle Adèle est un petit peu différent des précédents. En effet, on a l’habitude de découvrir un certain fil conducteur avec des gags individuels qui se suivent, mais ici, nous retrouvons une histoire complète, et plutôt longue. Je trouve ce format très sympa, et cela à tout de suite plus à mes deux grands. Ce qui me plait aussi, c’est qu’ils mettent un peu plus de temps à la lire, et ce n’est pas plus mal. 

Dans cette nouvelle aventure, Adèle demande à sa maman pourquoi les contes de fées sont toujours faits sur le même modèle : une princesse en détresse qui a besoin de se faire sauver par un prince charmant fort et courageux. Cela ne plait pas du tout à notre jeune héroïne, qui est bien à l’opposé de ces schémas de pensées. En s’endormant, Adèle se retrouve propulsée au pays des contes dans la peau de princesse Barbecue. Evidemment, cette princesse a un caractère bien trempé qui doit s’affirmer pour survivre à la mignonnerie ambiante. 

Nous retrouvons donc ici tout à fait l’esprit des BD de Mortelle Adèle que tout le monde apprécie tant. Humour, humour noir également sont toujours au rendez-vous, et petits et grands en redemandent.
A la maison, comme je vous le disais, nous sommes fan. Mon 10 ans s’est jeté dessus, j’ai réussi à le lire rapidement, avant que mon 8 ans le prenne et y soit déjà à sa seconde lecture. On ne s’en lasse pas !
Vous pouvez donc sans soucis proposer cette lecture aux enfants dès 8 ans, mais également aux plus grands sans aucun soucis. Il n’y a vraiment aucune limite pour apprécier l’univers d’Adèle. 

Les illustrations sont vraiment superbes ! Je suis absolument fan de cet univers à la fois doux et coloré, qui est à l’opposé du tempérament d’Adèle. Ce décalage est absolument génial ! De plus, cette bande dessinée est magnifique. Le travail d’éditions est vraiment incroyable. C’est une édition très soignée, magnifique à tout point de vue. La couverture est très jolie avec des détails très travaillés. L’intérieur est tout aussi chouette et d’aussi grande qualité. Bravo à toute l’équipe pour ce merveilleux travail pour un prix tout à fait abordable !

Une bande dessinée coup de coeur à ne pas manquer ! 

Author

Laisser un Commentaire