P1160440Bande dessinée, 
Lady Di & Me – Tome 1 : Un prince pas si charmant,
Jean-Claude Bartoll, Yishan Li, 
Glénat, 19 euros 
note_5

Présentation de cette bande dessinée : 30 août 1997. Une foule de paparazzi s’amasse devant l’hôtel du Ritz à Paris. Tous espèrent obtenir une photo de l’une des plus grandes stars de son époque : Lady Diana. Parmi eux, Marie-Linh, journaliste franco-vietnamienne, suit les faits et gestes de la princesse de Galles depuis le milieu des années 1980. Avec le temps, elle est même devenue sa confidente. Plus que de simples clichés, Lady Di lui a livré ses états d âmes jusque dans les détails les plus intimes. Mais ce soir, Marie-Linh n’arrive pas à la joindre au téléphone. Elle le sent, quelque chose ne tourne pas rond…

Mon avis : Voici une bande dessinée que j’avais très envie de lire. Je ne suis pas spécialement fan de la cour royale, mais lorsque c’est bien fait, j’y trouve un certain intérêt. Et puis ce mélange entre fiction et réalité m’intriguait pas mal. Du coup, je l’ai lu très rapidement lors de sa sortie.

Nous retrouvons ici, Marie-Linh, personnage fictif, jeune photographe qui se retrouve malgré elle à prendre une photo du Prince Charles en compagnie de Camilla, alors qu’il est marié depuis peu avec Lady Di. Cette photo va faire la une, partout dans le monde, et bien évidemment elle va arriver sous les yeux de Lady Di. C’est dans ces circonstances que se rencontrent les deux jeunes femmes, et qu’une certain amitié va se nouer entre elles.

P1160442

J’ai beaucoup aimé cette bande dessinée. Elle est très agréable à lire et nous replonge dans l’ambiance de la cour royale. Ici, on fait un peu des allers-retours dans le temps. Ainsi on va accompagner Diana avant sa rencontre avec le prince, mais aussi le fameux soir de sa mort.

Si cette BD se lit bien, j’ai un petit reproche à lui faire c’est que tout va bien trop vite, je trouve. En seulement quelques pages on est passé de la rencontre entre Lady Di et Charles quasiment au divorce. Il est vrai que je n’aurai pas été contre que l’histoire s’installe un peu plus longuement, que l’on s’attache davantage à cette relation vouée à l’échec, … C’est mon seul regret. mais j’imagine que c’est une volonté de l’auteur de faire une série relativement courte et davantage basée sur la tragédie qui a frappé Lady Di, ainsi que sa relation avec cette fameuse journaliste Marie-Linh.

En tout cas, j’ai aimé cette amitié entre cette jeune journaliste et la princesse. Marie-Linh ne s’attendait pas du tout à faire une photo choc. ce n’était pas là son but. Elle ne savait même pas qu’elle prenait en photo le prince et sa maîtresse. Malgré tout, elle se retrouve sur le devant de la scène, et face à la femme trompée. Nous connaissons tous les déboires de la princesse et des paparazzis, allant même jusqu’à sa perte. De ce fait, j’ai apprécié cette amitié un peu irréelle, mais en qui, Lady Di peut voir une alliée.

P1160441

J’ai également beaucoup aimé les dessins de cette bande dessinée. Elle est un peu d’inspiration manga. Il faut dire que l’illustratrice est chinoise, ce qui explique donc sont trait asiatique. C’est un style fin et soigné que j’apprécie tout particulièrement.

Cette bande dessinée est en noir et blanc, même si on apprécie ici et là des petites touches de couleurs qui viennent rythmer la lecture.

Je ne peux que vous conseiller cette bande dessinée. J’ai très hâte de lire la suite et fin qui devrait paraître prochainement. 

Author

Laisser un Commentaire