Bande dessinées dès 12 ans,
Graines de bandits
Yvon Roy, 
Rue de Sèvres, 18 euros

Présentation de cette bande dessinée : Nous sommes en Amérique et le calendrier affiche 1973. Par ici, la modernité vient tout juste d’arriver. Pourtant, il suffit de s’éloigner de la ville de quelques centaines de kilomètres pour reculer de plusieurs décennies. Tout est contraste, tout est neuf ou inexploré, tout semble possible. C’est dans ce contexte que deux jeunes parents quittent la ville avec leurs deux fils pour s’installer en campagne dans le but avoué de fuir la modernité. Cependant, rien ne se passe comme prévu et le climat familial se détériore rapidement. La seule option pour les deux frères est de fuir. Fuir chaque jour les violences parentales vers les champs et les bois, pour s’inventer une autre existence. Dans ce petit village perdu, à force d’aventures, de mauvais coups et d’amours d’été, c’est toute la vie qui leur sera révélée.

Mon avis : Il y a quelques temps, je vous présentais la très jolie bande dessinée d’Yvon Roy, Les petites victoires. Aujourd’hui, je vous présente un autre titre de cet auteur dans un registre quelque peu différent, mais pas top non plus, puisqu’ici on aborde une partie de la jeunesse de l’auteur. Je vous invite de suite à découvrir ce titre des éditions Rue de Sèvres.

Dans cette bande dessinée, nous retrouvons deux jeunes garçons qui s’installent au Canada avec leurs parents. Plein de rêves et d’espoir cette famille va tenter de trouver son petit coin de paradis dans cet endroit qui promet une jolie vie calme. Mais voilà, les choses ne vont pas tourner comme il l’avaient imaginer, ils vont de désillusions en problèmes diverses créant une véritable tension au sein de la famille. Dans ce chaos total, les enfants tentent de fuir ce quotidien devenu insupportable avec ces violences familiales quotidiennes. Ils s’inventent alors un monde au coeur de la nature laissant place aux aventures, aux mauvais coups, aux amours d’été, … 

Cette bande dessinée autobiographique ne pourra que toucher les lecteurs. On se sent alors plus proches de ces enfants livrés à eux-mêmes, pris au piège d’une décision familiale qui tourne mal. Par le biais de ce récit on aborde différents thèmes et on s’attache beaucoup à ces deux frères qui tentent alors tant bien que mal de vivre leur vie d’enfant. 

Globalement, je pense que je conseillerai cette lecture aux jeunes lecteurs dès 12 ans. C’est un récit autobiographique qui s’inscrit dans la vie quotidienne de deux jeunes garçons de cet âge là environ. Je pense que les enfants plus petits ne saisiront pas toute la profondeur de ce récit qui peut s’avérer assez dur par moment.
Personnellement, j’ai apprécié cette BD, mais ce n’est pas le coup de coeur que j’ai connu avec le premier titre de l’auteur. je trouve qu’ici il manque un petit quelque chose. Bien que je me sois attachée à ces personnages et leur parcours, j’ai gardé une certaine distance. C’est assez difficile à expliquer.

J’aime toujours autant les dessins de cet auteur qui sont très soignés. L’ensemble est vraiment très agréable. j’aime beaucoup.

Une bande dessinée sympathique à découvrir sur la jeunesse de l’auteur. 

Envie de découvrir ce titre ? 
Commandez-le directement en cliquant sur l’image ! 

Author

Laisser un Commentaire