Bande dessinée dès 7 ans,
Elma, une vie d’ours T.1 : Le grand voyage, 
Ingrid Chabbert, Léa Mazé, 
Dargaud, 10,95 euros

Présentation de cette bande dessinée : Elma est une gamine joyeuse et insouciante élevée par un ours qu’elle considère comme son papa. Mais l’ours cache un secret : Elma est en fait la fille de Frigga, la mage du royaume. La légende raconte que seule la fille de Frigga pourra sauver le monde des eaux. Pour cela, sa mère doit la confier à la forêt et l’enfant devra y survivre 7 années. Si elle y parvient, leur monde sera sauvé et Elma pourra rejoindre sa mère et les siens de l’autre côté de la montagne… Comment l’annoncer à Elma qui aura bientôt 7 ans ? Comment se résigner à quitter cette gamine espiègle que l’ours considère comme sa fille ?

Mon avis : Voici une bande dessinée qui m’a tout de suite attirée de part sa très jolie couverture. Elle est parfaitement aux couleurs de l’automne, exactement ce que j’aime en ce moment ! Du coup, j’étais curieuse de découvrir le premier tome de cette bande dessinée qui embarque petits et grands lecteurs dans un joli voyage.

Ce que j’ai aimé :

– Cette bande dessinée nous offre le début d’une histoire plutôt originale mais surtout prenante. Très vite on s’attache à Elma et à son papa Ours. On comprend vite que le long voyage qu’ils entreprennent et pour une séparation imminente. Forcément, on ne peut-être qu’émue face à l’Ours qui se sent très triste et face à Elam qui est totalement insouciante car elle ne se doute de rien.
Cette bande dessinée se lira aussi bien par les enfants dès 7 ans que les adultes. Elle se lit vraiment très vite, voir trop vite, même. Mais du coup, pour les plus jeunes c’est vraiment bien. Ils auront plaisir à découvrir cette aventure un peu hors du commun. Personnellement, j’aime bien ces histoires d’enfants élevés par des animaux. Ca me rappelle forcément, Le livre de la jungle.

Ce que j’ai moins aimé :

– Ce premier tome met quelques petites choses en place. On devine qu’Elma doit quitter l’ours qui l’a élevé, et que ce long voyage est pour cette raison. Mais à la lecture de cette bande dessinée, nous n’en savons vraiment pas plus. Le résumé écrit ci-dessus en dit bien plus que ce premier tome. Je ne pourrai pas dire que j’ai été déçu par cette histoire car elle semble vraiment très chouette mais j’ai été déçue d’être coupée dans ma lecture. En effet ce premier tome s’arrête net là où tout commence j’ai envie de dire, et c’est assez frustrant.

Une jolie bande dessinée pour jeunes lecteurs et plus grands. 

Author

Laisser un Commentaire