Titre : En fuiteEn fuite - Syros - Les lectures de Liyah
Auteur : Thierry Robberecht
Éditeur : Syros
Collection : Rat noir
Date de sortie : 19 Janvier 2012
Pages : 144
ISBN : 9782748511840
Prix : 12,50 euros
Genre : Roman jeunesse des 13 ans
Thèmes : Famille, Divorce, Fuite, Vie en marge, Adolescence

Acheter sur Amazon

Résumé : Depuis des années, notre trio fonctionnait à la façon de l’équipage d’un sous-marin : chacun connaissait sa mission sur le bout des doigts. Il était environ cinq heures du matin quand notre père a rangé le dernier matelas dans la Skoda. Il a dû s’y reprendre à trois fois pour fermer le coffre. Assis à l’arrière depuis une dizaine de minutes, nous attendions. (…) J’ai regardé avec tristesse s’éloigner la cabane en bois dans laquelle nous avions été heureux. J’ai songé au vieux Fernand et à madame Betty, sa femme. (…) C’est toujours comme ça avec nous : partir en pleine nuit comme des voleurs et ne jamais dire adieu aux gens qu’on aime. » Un homme divorcé, désespéré de ne voir ses enfants qu’un week-end sur deux, les kidnappe. S’ensuit pour Mathieu (9 ans) et Lucille (3 ans) une cavale de huit années à travers la France, faite de départs précipités, de rencontres fugaces et de précarité.

Pandore en pense quoi ? Ce livre me fait de l’œil depuis que je l’ai reçu, mais bon il y a toujours des livres a faire passer avant et puis finalement le temps passe. Grâce à l’initiative de Kik qui proposait une lecture commune sur la collection Rat Noir des éditions Syros, j’ai décidé de le sortir (enfin) de ma PAL, et croyez-moi, j’ai vraiment bien fait !

En fuite raconte l’histoire de Mathieu, un jeune adolescent qui a été kidnappé 8 ans plus tôt avec sa sœur, par leur père. Ces 8 ans les ont mené à vivre en marge de la société, toujours caché, et où une énième fuite était toujours possible d’un instant à l’autre.
Mathieu nos raconte donc cette histoire tragique et bouleversante, de son point de vu.
Il n’en veut pas à son père malgré qu’il regrette son geste, que sa mère lui manque et que sa vie est complétement bouleverser voir même brisée.

Je constate que j’ai un peu de mal à parler de ce livre, tant je l’ai adoré, et tant il y a à dire dessus, sans toutefois vous en dévoiler trop.

Tout le récit est raconté uniquement du point de vu de Mathieu. Il nous raconte ce fameux jour où il a quitté sa mère, ses 8 ans a vivre dans divers endroits, sa vie totalement en décalage par rapport aux autres jeunes de son âge, le désarrois de voir sa petite sœur si triste, et malgré tout cela l’amour inconditionnel qu’il porte à son père.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Mathieu car il est sincère et touchant. Il est loyal et courageux et ne souhaite que le bien de sa famille malgré ces conditions intolérables.

Lucille, la petite sœur, est un personnage un peu effacée, elle est encore jeune, mais à travers les yeux de Mathieu, on la sent triste, fragile et déstabilisée.

Quand au père, personnage clé de l’histoire, et bien croyez-moi, malgré son geste inqualifiable et impardonnable, on a du mal à le détester ! En fait mon côté mère l’a détesté, car je ne peux imaginer un quart de seconde vivre la situation de son ex-femme. Je l’ai détesté pour avoir arraché ses enfants à leur mère, pour leur avoir fait vivre une vie instable et inadmissible pour des enfants, je l’ai détesté pour avoir causé à ses enfants des séquelles irréversibles, et leur avoir fait perdre 8 années de leur vie auprès de leur mère.
Toutefois, mon côté fille, arrive un tant soit peu à comprendre la douleur de ce père qui aime ses enfants par dessus tout. Le déchirement de les voir seulement deux fois par mois. Un moment de folie, une action irréfléchie, le geste est fait, on ne peut plus retourner en arrière. La cavale est lancée.
Tout au long du récit, on ressent l’amour que porte ce père à ses enfants, malgré qu’il ait une personnalité froide et semble dur comme un roc.

J’ai beaucoup aimé l’épilogue qui nous apprend ce que sont devenus les personnages après le dénouement.
Le reproche que je pourrai faire à ce livre, c’est que la fin arrive peut-être un peu trop rapidement. J’aurai aimé qu’elle soit davantage creusées et qu’on approfondisse les sentiments des différents personnages.

J’ai aimé lire cette histoire à travers les yeux de l’ainé, mais je pense que ce serait vraiment très très intéressant d’avoir le même récit du point de vu du père.

En fuit est donc un petit roman jeunesse que je recommande très fortement. C’est un récit fort et prenant. A lire !

Pandore recommande les avis de Kik

Author

7 Commentaires

  1. Je vous encourage moi aussi à le lire ! Une découverte que j’ai fait, il y a qq semaines !

  2. Belle lecture commune !
    J’ai adoré aussi ce roman.
    Court mais poignant.
    Je suis d’accord avec toi, très belle écriture.

Laisser un Commentaire