Bande dessinée - Peupeur sur la vivilleBande dessinée jeunesse
Peupeur sur la viville,
Grégoire Kocjan et Julie Ricossé, 
L’atelier du poisson soluble, Les mystérieux Mystères insolubles, 2014, 15 euros
note_4

Présentation de cette bande dessinée : L’oeuf de Jean-Claude (mais oui !) est victime d’un enlèvement. D’indice en indice, nos amis vont explorer le centre ville de Blois, à la recherche du ravisseur. Un mystère magique les attend ! 

Mon avis : Une expérience ! Voilà comment je définirais cette bande dessinée. Est-ce une bonne ou une mauvaise expérience ? J’aime personnellement beaucoup mais il y a plusieurs choses à dire.

Peupeur Sur La Viville est en fait la suite du tome Le Mychtère du Château Dichparu, tome que je n’ai malheureusement pas lu. Je peux d’emblée vous dire qu’on n’est pas vraiment gêné pour la compréhension de l’histoire. Le début de chaque bande dessinée de cette série resitue les personnages et cela permet donc au lecteur de savoir qui sont tous ces personnages déjantés.

Parce qu’attention, je vous avoue qu’il faut être sacrément « tapé de la cafetière » pour inventer des personnages pareils :

–       Le professeur est complètement cinglé
–       La locomotive ne roule qu’en arrière… mais on fait avec
–       Le colosse est un canari qui en fait est une demoiselle
–       Le matou du groupe a avalé Wikipédia
–       Et la mouche conduit la loco…

Peupeur sur la viville 1

Oui l’univers de cette bande dessinée est assez déroutant. Personnellement, c’est le genre de trucs que j’adore ! Pour l’histoire, le résumé ci-dessous sera suffisant, je n’ai pas envie de m’y attarder car ce n’est pas l’aspect qui m’a intéressé dans cette bande dessinée. En premier, il s’agit du « côté barje » vous l’aurez compris. Et en second…

Le partenariat Région Centre

Et là, je pense que j’ai totalement perdu le lecteur !

La plupart des pages ont en effet la partie inférieure qui est consacrée à la ville de Blois, c’est à dire la ville où se passe l’action de ce tome. Vous y découvrirez des photos saisissantes et des informations vraiment intéressantes.

Peupeur sur la viville 2

Au début, j’avoue avoir été gêné car je ne lisais pas cette bande dessinée comme il se doit. Je partais dans l’univers taré du professeur Klutch puis je continuais par des informations géographiques et/ou historiques sur la ville de Blois. Mauvaise manière de faire ! En réalité, il faut lire la bande dessinée d’un trait et seulement ensuite revenir sur les vraies informations.

Un détail qui aurait pu me gâcher cette bande dessinée. Vous voilà donc prévenu ! En tous les cas, j’ai personnellement beaucoup aimé et je vous souhaite autant de plaisir vous-même !

Author

Laisser un Commentaire