Titre : Journal d’Adeline – Un été avec Van GoghMarie Sellier - Journal D'Adeline Un Eté Avec Van Gogh - Les lectures de Liyah
Auteur : Marie Sellier
Éditeur : Nathan
Date de sortie : février 2011
Pages : 108
ISBN : 978-2-09-253072-6
Prix : 4,95 euros
Genre : Romans 10-12 ans
Thèmes : Histoire, Peinture, Amour, Famille, Van Gogh

Acheter sur Amazon

Lire mon billet sur Mes 10 premiers tableaux de Marie Sellier.

Résumé :  » J’ai eu un choc en voyant mon portrait. Il m’a barbouillé les joues de rouge et labouré les mains de traits verts. Je suis laide à faire peur. Si seulement j’avais eu le courage de lui dire que je n’aimais pas son tableau, il ne me l’aurait certainement pas offert. Pauvre monsieur Vincent, il travaille tellement. C’est cruel, mais je crois bien que c’est un peintre raté ! »
Une fenêtre ouverte sur Vincent Van Gogh, à travers le regard sensible d’une jeune fille.

Pandore en pense quoi ? Ce livre raconte l’histoire du dernier été de Van Gogh qu’il a passé dans une auberge à Auvers. Là-bas vit Adeline, c’est ses parents qui tiennent d’auberge. Elle va donc rencontrer Van Gogh et vivre à ses côtés durant quelques mois. Bien sûr à cette époque, Van Gogh n’est pas connu, c’est même plutôt un artiste raté, et Adeline va le souligner à plusieurs reprises. toutefois elle va se lier d’amitié avec cet homme mystérieux, qui semble bien triste par moment.

J’ai beaucoup aimé ce petit roman car j’ai tout d’abord trouvé le sujet assez original.
A travers le carnet intime d’une jeune fille, les jeunes lecteurs vont pouvoir découvrir un grand peintre, et peut être même que cela va assez éveiller leur curiosité pour en apprendre davantage sur ce grand monsieur.

Bien que l’histoire raconte un fait réel : le séjour de Van Gogh dans cette auberge, l’auteure a fait le choix de relater cela avec de grandes libertés. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé qu’à la fin de l’histoire, elle précise quels étaient les faits réels et les faits fictifs.
Adeline Ravoux a bien existé, et il y a même ce célèbre tableau d’elle.
En revanche son carnet est totalement imaginé par l’auteur. Marie Sellier a inventé une vie à Adeline pour la rendre proche des jeunes lecteurs ou plutôt lectrices, car je pense que ce livre sera mieux accueilli par un public féminin.

Comme toutes les jeunes filles de son âge, Adeline est amoureuse, elle connait des problèmes avec sa mère, adore sa grand-mère, … J’ai d’ailleurs beaucoup aimé toutes ces relations qu’elle a avec sa mère et sa grand-mère, notamment.
Adeline est une jeune fille très attachante, spontanée et vraie. Ses sentiments sont très bien retranscrits et on ne ressent pas du tout la différence d’époque.

J’ai trouvé que chaque personnage avec un caractère et un comportement bien particulier, ce qui les rend tous très crédibles.

Le style de Marie Sellier est très agréable et le fait d’avoir entrepris ce thème sous forme de journal est une excellente idée. Je pense que les jeunes filles sont toujours plus sensibles à la lecture d’un journal ou d’un carnet intime. C’est donc une merveilleuse idée, dont le but final passe extrêmement bien : découvrir Vincent Van Gogh.

A la fin, il y a également petite chronologie de la vie de Van Gogh qui est très intéressante et parfaite pour apprendre l’essentiel.

C’est un roman tout à fait original et captivant que nous offre ici Marie Sellier. Le récit de cette rencontre peu commune est vraiment à découvrir.

8/24

Author

8 Commentaires

  1. C’est sympa de voir des romans jeunesse sur des peintres … je crois que le roman de Tracy Chevalier La jeune fille à la perle a fait des émules dans tous les âges 🙂

    • Je n’ai pas lu ce livre encore, bien que j’en ai entendu énormément de bien ! En tout cas c’est vrai que c’est un sujet très sympa pour les plus jeunes

    • Si en plu tu aimes la littérature jeunesse, ça a donc toutes les chances de te plaire !

  2. Pingback: Les mots de Mélo » Challenge Littérature Jeunesse/Young adult

Laisser un Commentaire