Histoire pour enfants dès 6 ans,
Les jours heureux
Antoine Dole, Seng Soun Ratanavanh, 
nobi nobi !, 13,50 euros

Présentation de cette histoire pour enfants : Pour Kaga et Yuko, c’est le grand moment.  
Celui de s’élancer dans la ville au rythme de l’éclosion des cerisiers.  
Pour le frère et la sœur, chaque seconde qui passe est l’occasion de se rapprocher d’elle.  
Celle qui a disparu.  
Celle qui vit, à présent, dans le souvenir des jours heureux. 

Mon avis : Voici un album très particulier, très beau, très poétique, très originale. Ce joli texte est écrit par Antoine Dole, auteur que vous connaissez très certainement pour sa série incontournable Mortelle Adèle. Mais cet auteur a aussi écrit de très jolis romans comme A copier 100 fois, Tout foutre en l’air ou encore Le baiser du mammouth. Je vous invite à découvrir ce joli album des éditions nobi nobi.

Ce livre évoque avec douceur et subtilité le manque d’un être cher. C’est lors de la fête d’Hanami (que l’on connait plus sous le terme des cerisier en fleurs, au printemps) que les deux enfants de l’histoire tentent de panser leur peine de la disparition d’un être cher. Cette fête célèbre la vie et ses bonheurs et aident les personnes à accepter les choses de la vie. Un moyen ici de faire la paix en sois et avec l’univers.

– Cette histoire est écrite de manière originale, à la manière de haïkus, ces petits poèmes très courts et très répandus au Japon. Je vous avoue que je ne suis pas très réceptive à cette forme, et j’avais un peu peur d’être perdu par l’aspect trop poétique du texte, mais finalement pas du tout. L’histoire se comprend très bien, malgré sa forme poétique et Antoine Dole, nous montre ici encore une facette de son talent d’écrivain. 

– Ce livre pour enfants est à conseiller aux enfants dès 6 ans. Pour les plus petits, je ne trouve pas que le texte  leur soit bien adapté. Il faut une certaine maturité pour apprécier ce style poétique et saisir également le sujet et le thème de la perte d’un être cher. C’est un thème plutôt délicat. Mais en tout cas pour les plus grands, il est abordé ici avec  philosophie et délicatesse. Je ne vous cache pas que ce style peut ne pas plaire à tous. Mes enfants, par exemple, ont toujours eu du mal avec ce genre d’album. ce qui est bien dommage mais on ne refait pas les goûts et les couleurs de chacun !

Côté illustrations, celles-ci sont vraiment très originales et vraiment dans le thème du Japon. Il faut savoir que ces dessins sont tous réalisés sur du bois. On remarquera d’ailleurs que chacune laisse apparaitre un élément manquant par le biais du bois brut. Cela rappellera la perte évoquée dans l’histoire. Malgré son absence celle-ci est omniprésente et chacun doit vivre au mieux avec cela.

Un très bel album, très original. 

Envie de découvrir ce joli album ? 
Commandez-le directement sur Amazon en cliquant sur l’image !

Author

Laisser un Commentaire