Livre jeunesse - Laissé mon ame au ventLivre jeunesse dès 6 ans,
J’ai laissé mon âme au vent, 
Roxane Marie Galliez et Eric Puybaret, 
De la Martinière Jeunesse, 2013, 14,50 euros
note_5

Résumé de ce livre jeunesse : Ce n’est plus moi qui t’offrirai des friandises
Mais dans ta mémoire, j’ai placé d’autres gourmandises
Mange la vie
Mords dedans

Mon avis : Comme je vous le disais, ce mois-ci, je vais aborder les thèmes de la mort et du deuil sur le blog. Ce n’est pas très réjouissant, je vous l’accorde, mais parfois la vie fait que l’on a besoin de ce genre de livres. Nous n’avons pas forcément les mots pour évoquer la mort, surtout lorsque le chagrin est déjà bien trop grand pour nous en tant qu’adulte. Mais les enfants eux, ont besoin de réponse, enfin ce que l’on pourra leur donner, parce que ce n’est jamais vraiment évident de parler de quelque chose que personne ne connait. Alors voici un très joli livre jeunesse pour évoquer le sujet.

J’ai découvert Roxane-Marie Galliez à travers plusieurs albums : Les orangers de Tahiti, Marara un amour de plumes et d’eau, et Le murmure des Dieux. Ces découvertes ont été à chaque fois excellentes. Du coup, je m’étais beaucoup d’attente dans ce livre jeunesse. J’ai d’ailleurs mis pas mal de temps à le faire sortir de ma PAL. Allez savoir pourquoi… Il y a des livres comme ça que l’on a envie de faire durer l’attente… Je ne m’explique pas !

Cet album est une lettre d’un grand-père à son petit fils. Il est écrit sous la forme d’un doux poème. Ce dernier tente à travers ces mots d’atténuer la peine du petit garçon alors que lui, à quitté ce monde. Il lui demande alors de se souvenir de lui et des bons moments passés ensemble. Il comprend également sa peine, sa tristesse et sa douleur, mais à travers cette lettre il lui fait également comprendre que c’est la vie qui est faite ainsi. Il y a un début et une fin, mais les souvenirs sont impérissables et aident ceux qui restent à vivre l’absence de manière un peu moins douloureuse.

Le texte est très doux et poétique. Malgré la tristesse omniprésente, ce n’est pas ce que j’ai le plus ressenti. Comment m’expliquer ? Bien sûr c’est triste, mais c’est avant tout doux et beau. L’auteur a réussi à faire de cet album au thème vraiment triste, une histoire apaisante et que l’on referme le coeur plus léger. Vraiment bravo, car j’ai aimé cette sensation.

Laissé mon ame au vent 1

Les dessins de ce livre jeunesse mettent parfaitement bien en valeur toute cette atmosphère mélancolique et paisible un petit havre de bonheur et de bien-être. Le grand format permet vraiment de belles et jolies illustrations, semblables à des peintures. Elles retranscrivent à merveille l’absence de l’être cher mais également son omniprésente que l’on peut ressentir au travers de tout ce qui entoure ce petit garçon.

Ce livre jeunesse est parfait pour des enfants qui savent déjà lire (environ 6 ans, mais à voir selon chaque enfant bien sûr). Mais il y a tout de même toute une subtilité et un message à saisir que les plus jeunes auront peut-être du mal à cerner.

Laissé mon ame au vent 2

A la fin de cet album, vous retrouverez un petit sachet de graines d’immortelles. On les plante, on les voit naître, grandir, et ne jamais périr… J’aime beaucoup l’idée. Il fallait y penser c’est original et ça reste tout à fait dans l’esprit que l’histoire veut donner au lecteur. Je n’ai pas oser les planter pour le moment… Mais un jour… peut-être…

Ce livre jeunesse est une petite pépite. C’est une très très belle découverte et si vous recherchez une histoire sur ce thème celui-ci est incontournable. 

 

Author

6 Commentaires

    • Je suis bien d’accord avec toi, Jérôme. Vraiment magnifique ! Je suis ravie de l’avoir dans ma bibliothèque !

Laisser un Commentaire