L'enfant cachée - Lombard - Les lectures de LiyahL’Enfant Cachée – Marc Lizano, Loïc Dauvillier, Greg Salsedo,
Le Lombard, 2012, 16,45 euros,
BD Jeunesse dès 13 ans

Résumé : A la demande de sa petite fille, Dounia va lui raconter son parcours de vie allant de 1940 à la fin de la deuxième guerre mondiale.
L’histoire de Dounia commence avant le port de l’étoile. Elle raconte comment ses parents lui ont expliqué l’obligation de porter l’étoile. Un petit mensonge pour la protéger mais qui sera vite éventé par la petite Dounia. A travers son parcours, elle explique la montée de l’humiliation et l’évolution des mentalités de ses camarades de classe et des enseignants. Cela aboutira à l’abandon de l’école.
Après cela, la situation va s’aggraver. Une nuit, la milice vient les arrêter. Le père de Dounia a le temps de cacher sa fille dans le double fond d’une armoire. Ensuite, la petite fille devra fuir constamment.
A travers des mots simples, la grand-mère tente d’expliquer à sa petite fille une page d’histoire qui est aussi un peu la sienne…

Mon avis : En lisant cette BD je savais à quoi m’attendre, mais j’étais curieuse de savoir comment le sujet avait été traité.
Le sujet est grave, puisqu’on parle de déportation durant la seconde guerre mondiale.

L’histoire nous est racontée par le biais de Dounia, qui est une grand-mère. Elle raconte sa jeunesse et donc cette partie douloureuse de sa vie à sa petite fille.

L’histoire commence gentillement, mais très vite, on entre dans le bref du sujet. C’est relativement dur et poignant, mais ça reste tout de même relativement soft. Tout est suggéré, mais jamais les auteurs énoncent clairement les horreurs que ces personnes ont vécu. On sent que le sujet est grave, mais puisque l’histoire est racontée à travers le regard d’une enfant, qui n’a pas forcément les mots justes pour dire ce qu’elle ressent, ça passe bien, et c’est pourquoi, je pense que cette BD est accessible dès le collège.

Les mots sont simples et justes. Les dessins participent à expliquer l’ambiance pesante et difficile qui faisait rage à ce moment.
Cette BD est un excellent moyen de sensibiliser les plus jeunes sur cette période de l’histoire. C’est un joli témoignage, très émouvant, mais on ne tombe jamais dans le larmoyant.

Au niveau des illustrations, elles peuvent paraitre un peu particulières, surtout au niveau des proportions corps/têtes. C’est un peu étrange, mais on s’y fait, et l’histoire prenant le dessus, on arrive à faire totalement abstraction de ce petit défaut.

L'enfant cachée 1 - Lombard - Les lectures de Liyah

Je ne peux que vous recommander cette BD. N’hésitez surtout pas à la partager avec les plus jeunes.

Author

9 Commentaires

    • Les illustrations m’ont un peu surprise au début, mais elles ne m’ont pas du tout gêné. Je m’y suis vite habituée.

  1. Moi aussi j’ai adoré ce titre. De la BD jeunesse aussi fine et intelligente, on en trouve pas tous les jours !

  2. J’ai beaucoup aimé également et c’est une BD que je recommande volontiers au boulot. On ne peut s’empêcher de se sentir touché par l’histoire qui nous est conté. Vraiment, une superbe histoire.

  3. Très sympa cette BD sur une période beaucoup moins sympa pour les Juifs (et les Russes, les Tsiganes, les Roms, les Homos etc…)

    J’ai aussi apprécié de montrer les 2 aspects de la France de l’époque. Les collabos autant que les résistants.

Laisser un Commentaire