Le jour où j'ai perdu mes superpouvoirs - Kaleidoscope - Les lectures de LiyahLe jour où j’ai perdu mes super pouvoirs, Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo,
Kaléidoscope, 2013, 13,20 euros,
Album jeunesse dès 4 ans

Résumé : La magie de l’enfance ou l’art de transformer le familier en singulier, l’ordinaire en extraordinaire… Notre petite héroïne découvre par hasard qu’elle est douée de pouvoirs extraordinaires… Et si ce talent de transformer le quotidien le plus banal en aventures fabuleuses était à la portée de tout un chacun, finalement ?

Mon avis : J’ai tout simplement adoré cet album. Il est rigolo comme tout et parle avec tendresse et humour de l’enfance.

Qui n’a jamais cru étant petit qu’il était en possession de pouvoirs magiques ? Avec un peu d’imagination, rien de plus facile à croire. Et pour les enfants, ils leur en faut vraiment peu !
C’est ce qui arrive à ce petit garçon ou fille, je ne vois pas trop de différence en fait, et c’est du coup ce qui rend l’album aussi agréable pour les petites filles ou les petits garçons qui pourront se reconnaitre dans ces situations !

Ce petit personnage nous fait donc état de ses fabuleux super pouvoirs. C’est rigolo car vu avec les yeux d’un enfant, effectivement ça peut passer pour des pouvoirs, mais en tant qu’adulte, on voit forcément les failles !

La chute est irrésistible ! J’adore ! Ce petit personnage est finalement convaincu jusqu’au bout, et c’est ça qui est magnifique ! L’enfance … Ah l’enfance ! Y a que ça de vrai !

Le jour où j'ai perdu mes superpouvoirs 2 - Kaleidoscope - Les lectures de Liyah

Les illustrations sont supers pour cet album. Ils sont également très drôles et mettent totalement en image le texte. Aucun détail n’est oublié.

Le jour où j'ai perdu mes superpouvoirs 1 - Kaleidoscope - Les lectures de Liyah

Cet album est un agréable moment de lecture aussi bien pour les petits que les grands ! Je ne m’en lasse pas ! A lire et à relire !

Author

Laisser un Commentaire