Les petits cailloux - Nathan - Les lectures de Liyah
Le nom du diable, Peggy Nille, Nathan, 2012, 5,50 euros
Le monstre du Loch, Louise Pianetti-Voarick, Nathan, 2012, 5,50 euros

Résumé : Une reine est désespérée de ne pas avoir d’enfant. Elle passe un pacte avec le Diable : elle aura un enfant et pourra le garder si elle trouve le vrai nom du démon…

Les « kelpies » sont des esprits qui vivent sous les eaux et s’amusent à noyer leurs victimes. Mais dans ce conte, le kelpie a besoin d’un humain pour rendre sa femme heureuse !

Pandore en pense quoi ? J’adore les livres de cette collection Les petits cailloux du monde, ils relatent les contes traditionnels des quatre coins du monde. C’est un bon moyen pour découvrir quelques brides de cultures et de traditions d’un pays. Parfois direction l’Allemagne, le Japon, … Ici direction l’Écosse et les Antilles.

Le nom du diable est un conte venu des Antilles. Une reine souhaite par dessus tout avoir un enfant. Son désir est très capricieux. Un jour, elle dit qu’elle accepterait même un marché avec le diable pour assouvir son envie d’enfant.
Sitôt dit, sitôt exaucé, la reine se voit remettre un joli bébé par le diable. Toutefois, le diable reviendra et la reine devra lui dire son nom (au diable), sinon l’enfant se verra coupé en deux.

Je me rend compte que résumé de la sorte c’est assez violent, mais c’est une très belle histoire, et je l’ai vraiment adoré.

Les dessins sont très beaux, très colorés et reflètent bien le coté Antillais du conte.

Le nom du diable - Nathan - Les lectures de Liyah

Le monstre du Loch est un conte Écossais. On retrouve l’histoire d’un couple de kelpies (qui sont des esprits maléfiques que l’on trouve dans les lacs et rivières). La femme kelpie à froid, et ne supporte plus de vivre dans l’humidité et la noirceur de sa grotte. Sa moitié, va donc trouver un moyen de lui rendre le sourire.

Cette histoire est également très belle. A la fois un peu sombre, mais pleine d’espoir et de confiance. Le message est très beau.

Ici aussi les illustrations sont jolies et dans l’esprit Écossais.

Le monstre du Loch - Nathan - Les lectures de Liyah

Ce que j’aime dans ces éditions, c’est les petites explications en fin de conte. Des petites précisions sur le conte en lui-même, mais aussi sur la place de ce conte dans la culture du pays, et par rapport au monde, car bien souvent on retrouve un même conte, avec quelques variantes dans d’autres pays.

Une collection que je vous conseille vivement.

Author

6 Commentaires

  1. Je les ai vus en librairie, ce sont bien les illustrations qui m’ont attirée (le diable sur la couverture…).

    • Tu devrais l’apprécier je pense ! Peut être peux tu les trouver en médiathèque. En tout cas je ne suis pas déçue jusqu’à présent !

Laisser un Commentaire