Arsène - Flammarion - Les lectures de Liyah
Arsène, Juliette Arnaud,
Casterman, 2012, 13,50 euros,
Roman jeunesse dès 13 ans

Résumé : Pour vous dire à quel point c’est un genre de fille fantastique, elle a tellement beuglé des insultes que je les ai toutes entendues malgré la musique. Tout de suite j’ai pigé que cette fille-là c’était forcément un numéro 10. Alors j’ai pensé à Arsène Wenger, qui est mon maître, et je me suis dit : cette fille-là, minimum, elle mérite de s’appeler Arsène. Et c’est ce que j’ai fait. Je l’ai appelée Arsène.

Mon avis : Ce livre raconte l’histoire de George, jeune garçon, fan d’Arsène Wenger, commentateur de football. Son rêve, devenir commentateur comme Arsène.
Alors qu’il pensait recevoir un micro professionnel pour s’entrainer à sa passion, ses parents lui offrent une paire de jumelles. Pas convaincu par cet outil, George va tout de même jouer avec et va alors rencontrer une jeune femme qui habite en face de chez lui et qu’il appellera Arsène.
Petit à petit, il va se rapprocher d’elle et entre eux deux va naitre une amitié pas comme les autres.

J’ai trouvé cette histoire assez agréable à lire, mais toutefois, quelques petites choses m’ont dérangées.

Si j’ai aimé, le personnage de George, ce petit garçon pas sûre de lui et drôlement attachant, j’ai trouvé le personnage d’Arsène bien trop mystérieux, voir même froide, distante et égoïste.
Je pense que l’histoire veut cela, mais personnellement, cela m’a gêné. Je n’ai éprouvé pratiquement aucune sympathie pour elle, l’a trouvant même plutôt agaçante.

Une autre chose m’a dérangé, c’est le passage d’un personnage à l’autre dans le texte. Je m’explique, certains chapitres sont racontés par George, mais d’autres par son professeur de sport et de son professeur de français.
Ces passages sont assez déroutants car ils sont assez agréables à lire, mais je les ai trouvé relativement inutiles par rapport à l’histoire, et à chaque fois je me demandais quel était vraiment l’intérêt de ces passages.

En revanche, et contrairement à Hérisson , j’ai apprécié le style de Juliette Arnaud. Elle écrit comme on parle et ça reste agréable à lire. J’ai trouvé ça à la fois frais, drôle et pétillant.

De manière général, mon avis sur ce livre reste mitigé car je n’ai pas trouvé de but particulier à cette lecture que je qualifierai de vite lu, vite oublié.

Lire les avis de Galleane, Hérisson.

Author

5 Commentaires

  1. Ce n’est pas encore un billet très enthousiaste sur ce roman, s’il se lit vite tant mieux, je vais peut-être tenter de le lire cette semaine !

    • Hâte d’avoir ton avis ! J’espère tout de même qu’il te plaira plus qu’à moi !

    • Et ben dis donc, on n’a absolument pas aimé ou pas aimé les mêmes choses dans ce livre ! C’est marrant !

  2. Alors moi c’est pire que tout, je ne connaissais pas Juliette Arnaud… mais enfin ce n’est pas très important pour le bouquin.

Répondre à herisson08 Annuler la Réponse