Titre : La chair de l’araignée La chair de l'araignée - Caillou - Les lectures de Liyah
Auteur : Hubert
Illustratrice : Marie Caillou
Éditeur : Glénat
Date de sortie : 27 octobre 2010
Pages : 80
ISBN : 9782723464932
Prix : 15 euros
Genre : BD adulte
Thèmes : Maladie, Anorexie

Acheter sur Amazon

Résumé : En passant d’un désintérêt bénin à un dégoût violent de leur corps, une jeune femme et un jeune homme sont tombés malades : ils ne s’alimentent pas suffisamment et mettent leur santé en danger. Sur le palier du psy, ces deux-là finissent par se croiser, et se comprennent, forcément.L’amitié va-t-elle leur permettre de sortir de cette spirale morbide ? Le suspens est intolérable, tant il est inconfortable de rentrer avec tant d’empathie dans la peau de ceux qui s’y sentent si mal. Mais le malaise est transcendé par la poésie de l’album, et la beauté du trait et des couleurs de Marie Caillou.

Pandore en pense quoi ? Houla, voilà une BD bien difficile à décrire.
Cette dernière aborde un thème assez difficile, l’anorexie aussi bien féminine que masculine.
On suit la vie de deux personnes dont la vie est bouleversée par leurs habitudes alimentaires, allant même jusqu’à rompre des contacts avec leur famille ou amis. Ces deux personnes vont se comprendre et se supporter l’une l’autre, ou se détruire l’une l’autre !

J’avoue que j’ai trouvé cette BD particulièrement étrange, et j’ai ressentit un certain malaise durant toute ma lecture. L’univers de ces deux personnes est glauque, voir même malsaine, et j’ai ressentit une grande froideur.
Je n’ai pas été émue par l’histoire de ces deux personnes, malades, je n’ai même ressentit aucune émotion particulière à leur égard.

Au niveau des illustrations, là encore, je n’ai pas du tout apprécier. C’est très froid, et les personnages me faisaient penser à deux pantins désarticulés ! Cela participant grandement à ce sentiment de malaise !

J’aurai aimé savoir ce qui a mené ces deux personnages à s’infliger ce sort, j’aurai aimé avoir plus de sentiments et de profondeur dans l’histoire.

Cette BD aurait put être très intéressante à lire, mais finalement elle ne me laisse aucun souvenir particulier ! Dommage !

Pandore recommande l’avis de Bouma

Author

6 Commentaires

    • Oui assez délicat. C’est bien qu’il existe des livres sur le sujet, surtout pour les plus jeunes !

  1. sujet hyper dur, et pourtant, que la couverture est poétique…bon, je passe pour l’instant mais je le garde dans un coin de ma tête…bravo d’aborder des livres pas évidents.

    • C’est pas déplaisant, juste vraiment particulier ! A tester tout de même surtout si tu peux le trouver en bibliothèque !

  2. Ce n’est pas la première fois que ce sujet est abordé en BD mais je suis curieuse de voir comment les auteurs s’en sont occupés dans cet album ! Pourtant, le titre n’est vraiment pas attirant !

  3. mon avis n’était pas aussi catégorique que le tien mais je comprends parfaitement ce qui t’a rebuté

Laisser un Commentaire