Histoires pour enfants dès 4 ans,
Bigoudi
Louise où l’enfance de Bigoudi
Delphine Perret, Sébastien Mourrain, 
Les fourmis rouges, 14,50 euros

Présentation de ces histoires pour enfants : Chaque jour, les petits rituels se succèdent pour Bigoudi, retraitée dynamique, et Alphonse, son chien : le café chez Luigi, la balade au parc, le thé-poker chez Beatrix… Mais un jour, Alphonse pousse son dernier soupir. Bigoudi décide de ne plus voir personne. À quoi bon s attacher aux gens si c’est pour les perdre comme Alphonse ? Mais des îlots d’humanité, chaleureux et douillets, résident même au coeur de l’effervescence citadine, évoquant ici la ville de New York. Un album qui aborde avec justesse et humour les thèmes de l’attachement et du deuil.

Louise, cheveux raides comme des spaghettis, vit à la campagne. Elle passe ses journées à courir dans les champs, elle est heureuse. Jusqu’au jour où sa famille déménage dans une très grande ville. Dès son arrivée, Louise déteste tout, de la couleur des immeubles à l’absence de ciel. Mais un crêpage de chignon avec une fille de son école va tout changer…
Où l’on apprend pourquoi Bigoudi, cette vieille dame qu’on découvrait dans l’album éponyme paru en 2016, s’appelle Bigoudi.

Mon avis : Aujourd’hui, je vous présente deux très jolies histoires pour enfants des éditions Les fourmis rouges. Deux histoires qui nous emmènent à la rencontre de Bigoudi.

Dans la première histoire, on retrouve Bigoudi qui est une petite mémé qui vit seule avec son chien Alphonse. Ces deux là sont inséparables et font tout ensemble. Ils ont une petite routine bien rodée qu’ils apprécient tout particulièrement. Mais un jour, Alphonse ne se réveille plus. pour Bigoudi c’est le début d’une longue période de solitude et de tristesse. Elle n’arrive pas à aller au -delà de sa peine et décide de s’enfermer chez elle et de ne plus voir personne pour ne plus avoir à souffrir.

Dans la seconde histoire nous retrouvons encore Bigoudi, mais dans sa jeunesse. On découvre alors que Bigoudi avait un sacré caractère ! On voit également comment elle a rencontré sa meilleure amie qui l’a grandement aidé à s’améliorer.  

J’ai beaucoup aimé ces deux histoires pour enfants, même si j’ai préféré l’histoire de Bigoudi et d’Alphonse qui m’a beaucoup touché. C’est au fond un thème triste, celle du deuil, mais aussi de la solitude, la solitude des personnes âgées. Cette histoire devrait tous nous toucher car nous avons forcément autour de nous des personnes âgées qui vivent peut-être ce triste moment dans leur vie.

J’ai également aimé découvrir l’enfance de Bigoudi. J’ai trouvé sympa de découvrir l’enfance de cette petite dame que l’on a pris plaisir à découvrir dans le premier tome. C’est l’occasion de retrouver des thèmes plus léger comme celui de l’enfance, de l’insouciance et de l’amitié. J’avoue qu’en lisant ces deux histoires on n’a pas vraiment l’impression que ce soit le même personnage. Ce sont deux histoires vraiment indépendantes l’une de l’autre. 

Les illustrations sont vraiment très sympas également. Elles sont très soignées et avec de jolis détails. Celles-ci sont de Sébastien Mourrain, un auteur que nous avons découvert avec le très chouette album Top Car.

J’ai vraiment passé un chouette moment en compagnie de Bigoudi. C’était vraiment un chouette moment de lecture en compagnie de cette petite héroïne très attachante.

Une très belle découverte !

Envie de découvrir les aventures de Bigoudi ?
Commandez vos livres directement en cliquant sur les images. 

          

Author

Laisser un Commentaire