Histoire pour enfants dès 5 ans, 
Trop tôt,
Céline Sorin, Célia Chauffrey,
L’école des loisirs, Pastel, 12,50 euros

Présentation de cette histoire pour enfants :  » Ton petit frère est né, me dit Papa. Il s’appelle Timo. Il n’est pas prêt à respirer tout seul, alors on l’aide un peu…  » Comment ça, j’ai un petit frère ! Mais je ne suis pas prêt ! On m’avait dit qu’il ferait beau, qu’il ferait chaud pour sa naissance, on m’avait promis le parc. Tu parles ! Il pleut, il gèle ! Et Maman qui ne rentre pas… Quand nous arrivons à l’hôpital, Timo ouvre les yeux, il me regarde !

Mon avis : L’arrivée d’un bébé est toujours pleine de chamboulements. Pour les grands frères et grandes soeurs, ce n’est pas simple non plus. Difficile de s’approprier ce nouveau rôle qui reste très abstrait durant neuf longs mois. Mais que se passe t-il lorsque ces neufs mois deviennent bien trop courts et que le bébé arrive beaucoup trop tôt, sans prévenir ? Voici donc une histoire pour enfants qui aborde le thème de la prématurité et qui est très bien décrit aux enfants qui deviennent alors les aînés. Un thème assez rarement abordé en littérature jeunesse, c’est donc un plaisir de découvrir cette histoire pleine d’amour et de sensibilité.

Ce que j’ai aimé :

Un thème assez compliqué à aborder et à expliquer aux enfants mais ici il est abordé avec justesse, simplicité et tendresse. Jusqu’à présent, je n’ai lu que deux albums abordant le thème de la prématurité : Le premier hiver de Max, et Il n’est jamais trop tard pour dire je t’aime. C’est un thème très peu abordé en littérature jeunesse, et c’est dommage car de nombreuses familles sont concernés par cela et ce n’est pas toujours simple d’en parler aux ainés des fratries.
Une histoire douce et de toute beauté. L’amour est mise en avant. Chaque ligne est pleine de tendresse. L’enfant a un peu de mal à comprendre l’arrivée trop tôt de ce si petit frères, mais avec de l’amour, de la patience, son père lui explique cela.
Le petit héros de cette histoire, l’enfant devenu grand frère trop tôt est très bien décrit ici. Ses réactions sont celles d’un enfant et non pas celles d’une histoire. Il n’aime pas d’entrée de jeu son petit frère. Il est pris de court et n’est pas prêt à être grande frère et à partager ses parents si tôt, un peu comme ses parents, et c’est tout à fait normal.
Les illustrations sont aussi belles et douces que l’histoire. Elles mettent en scène à merveille ce joli texte plein d’émotions.

Ce que j’ai moins aimé :

Pas de point négatif ici. Un album coup de coeur !

Coup de coeur pour cette très jolie histoire pour enfants. 

Author

Laisser un Commentaire