Histoire pour enfants dès 3 ans,
Ernest l’éléphant, 
Anthony Browne, 
Kaléidoscope, 13,50 euros

Présentation de cette histoire pour enfants : Ernest vit avec sa maman dans un troupeau d’éléphants. Chaque jour, tous ensemble, ils font inlassablement les mêmes choses : marcher, manger, boire et dormir. Quel ennui ! Alors, quand ils passent près d’une jungle mystérieuse, Ernest décide de partir seul à l’aventure…

Mon avis : Aujourd’hui, je vous invite à découvrir une jolie histoire pour enfants des éditions Kaléidoscope. Elle est écrite par Anthony Browne, un auteur que vous connaissez certainement et dont je vous ai déjà parlé sur le blog avec des titres comme Notre fille, Et si jamais… ?, ou encore Les histoires de Marcel.

Dans cette histoire pour enfants, nous rencontrons Ernest, un petit éléphant qui vit en troupeau avec les siens. Si la vie est douce, elle devient vite ennuyeuse pour notre petit Ernest qui rêve de découvrir autre chose que le train train habituel : marcher, manger, boire et dormir. Alors un jour, Ernest s’éloigne du troupeau pour explorer la jungle. Mais Ernest s’éloigne un peu trop … 

On a ici une jolie petite histoire pour enfants toute simple et avec un joli petit message. Ernest va tenter de trouver de l’aide auprès de tous les animaux qu’il va croiser : lion, crocodile, gorille,hippopotame, … mais personne ne veut l’aider à retrouver sa maman. Ernest est très triste et à peut, mais il va faire la rencontre d’une toute petite souris prête à l’aider. Ainsi, on comprend ici que les plus petits sont parfois d’une bien plus grande aide que les plus grands. Un joli message qu’il ne faut pas oublier. 

C’est une histoire que vous pouvez découvrir avec les plus petits dès 3 ans. C’est une histoire simple et facile à comprendre avec un texte redondant qui plait généralement beaucoup aux plus petits. C’est vraiment très agréable à lire. Il est vrai que le texte pourra paraitre un peu long pour les enfants qui n’ont pas trop l’habitude des textes bien construits, mais je pense que celui-ci est idéal pour franchir le cap. 

Les illustrations sont sympas, mais avec Anthony Browne, je suis toujours partagée. Parfois j’adore, et parfois j’ai beaucoup de mal. Ici, il y a de très belles pages, et je confirme, Anthony Browne est particulièrement fort à dessiner les gorilles, je suis à chaque fois bluffée. Ici, avec les portraits des autres animaux, c’est également très réussi. J’ai un peu moins aimé le portrait des éléphants, mais je chipote un peu car ici l’ensemble reste vraiment très sympa.

Une histoire très sympa à découvrir !

Author

Laisser un Commentaire


.