Enceint - JCG - Les lectures de LiyahEnceint ! Journal d’un futur père, Francis Guthleben, 
Jean-Claude Gawsewitch, 2013, 20,90 euros, 
Roman adulte
 

Résumé : Pour la première fois, un futur père prend la parole ! Chaque année, 810000 enfants naissent en France, et autant de papas sont soudain confrontés à leur nouveau statut. Entre bonheur et inquiétude, le chemin est long pour s’accomplir en tant que parent. 275 jours inoubliables dans une vie, avec des moments de doutes, des craintes à apaiser, sa propre naissance à revisiter et un couple à recomposer. 
Alors que les femmes vivent cette transformation du couple dans leur chair, le poids des traditions relègue encore les futurs papas au second plan, les obligeant à passer leurs propres interrogations sous silence. Francis Guthleben donne une voix à tous ces futurs pères. Avec humour et sensibilité, il retrace les étapes de cette création à deux et de cette naissance à soi-même. Les femmes vont enfin comprendre ce qui se passe dans la tête et le corps des hommes pendant leur grossesse.

Mon avis : J’ai lu ce livre dans le cadre de l’opération Masse Critique de Babelio. En lisant le résumé de ce livre, j’étais tout de suite emballée. Je m’attendais à un livre assez drôle, tout en relatant les pensées, angoisses et joies du futur père, et peut-être de la vie de couple, de manière générale, mais au final, j’ai été relativement déçue par ce récit.

Le livre se découpe semaine après semaine de grossesse. Si parfois le récit évoque bien évidemment les émotions du futur papa, j’ai trouvé que le récit de venait bien trop vite philosophique, voir existentiel. Le futur papa se projette dans cette grossesse à travers lui, à travers son vécu, à travers sa relations avec ses propres parents, au détriment finalement des émotions basiques que l’on peut ressentir en tant que futur papa.
Je m’attendais à un récit plus léger, plus frais. Si le récit est bien écrit, il ne m’a pas vraiment convenu pour ce genre.
Toutes ces questions, ce manque d’émotions pures ne m’a pas fait me sentir proches de ces personnages, ni du futur père, ni de la future mère, Julia.
C’est un récit trop intime, qui reste froid pour un lecteur lambda, je trouve.

Je reproche un manque de spontanéité et de légèreté dans ce récit. Neuf mois intenses en émotions se sont transformées en neuf mois ennuyeux pour la lectrice que je suis. Dommage !

Author

1 Commentaire

Laisser un Commentaire