Le grand livres des peurs, Emily Garett's - Les lectures de Liyah

Histoire : Tout le monde a peur de quelques chose. La peur peut terrasser l’être le plus courageux. Le grand livre des peurs d’Emily Gravett est le livr e indispensable pour vous aider à triompher de vos peurs. Rédigé par une spécialiste du tracas en tout genre, il est le fruit d’une vie entière à combattre toutes sorte de peurs avec un crayon. Vous aussi, vous pouvez triompher de vos peurs grâce à une expression artistique ! Chaque page de ce livre (ou presque) vous réserve un espace vide (ou presque), afin que vous y notiez vos peurs et les affrontiez par le biais du dessin, de l’écriture, du collage. Souvenez-vous ! La peur affrontée est une peur surmontée.

La Boite à Pandore : J’ai découvert ce livre dans les rayons de la bibliothèque (en Oman, donc je l’ai lu en anglais) et sa couverture ma tout de suite attirée. En plus il m’a fait penser à un album que j’avais adoré :  L’extraordinaire garçon qui dévorait les livres d’Oliver Jeffers.

Pandore adore : Cet album est un véritable coup de cœur ! Non pas pour l’histoire car il n’y en a pas vraiment, mais plutôt pour l’originalité du livre en lui-même et de son concept.

Chaque page de cet album représente une peur, une phobie, il y en a pour tous les goûts : peur de l’eau, peur d’aller au lit, peur des oiseaux, peur de la solitude, … Emily Gravett’s invite le lecteur à être actif au cours de sa lecture puisqu’elle a laissé quelques blancs afin qu’on puisse écrire ou dessiner nos peurs. Le « problème », c’est qu’une petite souris est passée par là avant nous pour nous raconter toutes ses peurs. Du coup, l’espace est un peu restreint, mais c’est ce qui rend ce livre drôle et attachant.

Cet album est au delà de la simple histoire des peurs d’une petite souris, et il est également au-delà du simple cahier pour exorciser ses peurs. Il lie l’utile à l’agréable avec beaucoup d’humour. De plus, je pense qu’il pourra trouver un large public car il peut correspondre aux enfants et les aider à extérioriser leurs peurs, mais aussi aux plus grands qui ont gardé leur âme d’enfant.Tout l’intérêt du livre est donc là :  s’exprimer à l’aide de l’art : écriture, dessin, collage, tout est permis !

L’album donc en lui-même m’a totalement séduit. Il y a des bouts de pages comme grignotées par la petite souris, des collages, des dessins, …

La Pandorisation : Un super album pour petits et grands !

Le grand livres des peurs, Emily Garett’s, Kaléidoscope, 2007, 15 euros.

Challenge je lis aussi des albums
8/20

 

Author

Laisser un Commentaire