Dormir avec une fille - Ecole des loisirs - Les lectures de LiyahDormir avec une fille, Olivier de Solminihac, 
L’école des loisirs, Mouche, 2013, 7,20 euros,
Roman jeunesse dès 7 ans
 

Résumé : C’est une soirée importante pour maman : elle a invité une amie qu’elle n’a pas revue depuis vingt ans. Stéphane a fait de son mieux pour l’aider. Il a abandonné son dessin d’avion pour ranger sa chambre. Quand les invités ont sonné, il est allé ouvrir. Il a été présenté à Léa, la fille de l’amie de maman, qu’il ne s’attendait pas à trouver si jolie. Après l’apéritif, il s’est occupé de Léa et lui a montré sa chambre. Ils ont joué. Et puis l’heure a tourné. Stéphane s’est inquiété : les invités allaient dormir où ? Quand maman lui a expliqué que cette nuit Léa dormirait dans sa chambre avec lui, Stéphane s’est écrié : Quoi ?

Mon avis : Voici un titre un peu choc pour un roman jeunesse, mais rassurez-vous, tout est sous contrôle, et on parle en tout bien tout honneur ! 😉

Stéphane est un petit garçon qui vit seul avec sa mère. ce soir, ils ont de la visite, une amie d’enfance de sa mère, ainsi que sa fille, Léa, qui a le même âge que lui. Lorsque Stéphane comprend que Léa va partager sa chambre avec lui ce soir, il est peu inquiet. Ca ne fait pas du tout parti de ses habitudes.

Avant la lecture de ce petit roman, je ne m’attendais à rien en particulier. L’histoire est effectivement plutôt banale, mais finalement, elle est très bien écrite pour des enfants, et surtout, l’auteur parle de ce qu’ils peuvent vivre dans la vie de tous les jours.
Dormir chez quelqu’un que l’on ne connait pas est inquiétant pour un enfant (tout comme pour un adulte, vous me direz). La position que connait Léa est donc évidente, et on en parle assez souvent dans la littérature jeunesse. Mais qu’en est-il pour l’enfant qui reçoit ? Celui qui doit partager sa chambre, son espace vital ?
Stéphane et Léa n’ont pas du tout les mêmes rituels pour dormir. Léa a besoin d’une veilleuse, alors que Stéphane ne peut dormir que dans le noir complet. Il est clair que la nuit ne s’annonce pas facile pour aucun des deux.

J’ai beaucoup aimé voir les deux positions dans cette histoire, et je pense que les enfants apprécieront cela tout autant. Elle montre le côté rassurant de cette aventure et même en avant l’adaptation aux autres et l’amitié.

Les adultes pourront se rappeler avec tendresse les moments de leur enfance où ils dormaient chez des amis. Ces moments un peu angoissant mais tellement riches en échanges.

Les enfants pourront lire seul ce petit roman. Le vocabulaire est simple, les chapitre courts et la police d’écriture relativement grosse. C’est un livre qui se lit tout seul et qu’on prend plaisir à découvrir.

Il y a également quelques petites illustrations simples qui rythment la lecture et cassent cet effet de bloc à lire, pour les enfants.

Un petit roman très sympa que je vous invite à faire découvrir aux plus jeunes.

 

 Retrouvez la vidéo de présentation de cet album sur Youtube !

Author

2 Commentaires

Laisser un Commentaire